menu

Daniel Dimicoli : « Il faut se remettre en ordre de marche »

Publié le 10 juillet 2020

Le président de la Fédération régionale des Epl Loire-Bretagne et de la Sem Soclova, qui prépare activement le Congrès des Epl d’Angers (13 au 15 octobre), rappelle que les Epl sont déjà en avance sur le monde à reconstruire. Les Pays-de-la-Loire et ses 82 Epl en sont un bel exemple.

Daniel Dimicoli (Photo DR)

La région Pays-de-la-Loire est une terre fertile pour les Epl. Président de la Fédération régionale Loire-Bretagne des Epl et de la Sem Soclova, Daniel Dimicoli, en est témoin au quotidien : « Les Epl sont des outils indispensables pour les élus locaux dans leurs projets d’aménagement, d’activités économiques, d’implantation et de gestion des zones économiques, de gestion des déchets et de tous les services classiques d’une collectivité. Je connais bien l’économie mixte et je l’ai vue se diversifier au fil du temps pour s’adapter aux attentes d’élus désireux d’offrir des services publics de proximité de qualité », assure-t-il. Et d’ajouter : « Avec la crise sanitaire, on parle beaucoup de l’économie circulaire, d’énergies renouvelables ou d’autres formes d’intervention publique. Comment mettre en œuvre concrètement ce nouveau monde dans les territoires ? Les Epl sont déjà en avance en la matière ».

« Ne pas brider l’action des Epl »

C’est en cela que le rendez-vous angevin a une portée symbolique forte. « On doit donner un signal fort aux acteurs institutionnels et économiques. Les Epl sont là pour accompagner la reprise économique, dynamiser nos territoires, quelques semaines après le renouvellement du bloc municipal. Il faut se remettre en ordre de marche », enjoint le président régional. Il exhorte le législateur à « ne pas brider l’action des Epl. Le projet de loi 3D (Décentralisation, différenciation et déconcentration), s’il atteint son objectif, donnera plus de pouvoirs aux collectivités. Là encore, les Epl auront un rôle essentiel à jouer pour accompagner ce tournant législatif important ».

82 Epl, dont 32 tournées vers le tourisme

On dénombre 82 Epl en Pays-de-la-Loire (50 % de Spl, 50 % de Sem, pas de SemOp pour l’heure)… Le secteur TCL (Tourisme, culture et loisirs) est fortement représenté avec 32 Epl dont 15 assurent la gestion d’un office du tourisme. Toutes les strates de collectivités ont adopté la gamme Epl. Les Départements sont fortement présents et détiennent 20 % de l’actionnariat des Epl contre 11 % en moyenne en France. La Région Pays-de-la-Loire se distingue en étant la plus présente dans le capital des Epl parmi les régions françaises : 14 d’entre elles présentent un actionnariat où figure la Région. En 2019, une nouvelle Epl a vu le jour, Mauges Energie dans le Maine-et-Loire.

Booster « Action Cœur de ville »

Le dynamisme des Epl des Pays-de-la-Loire est particulièrement palpable dans le programme « Action Cœur de ville » où plusieurs d’entre elles (Alter public, Oryon, Sonadev, Loire Atlantique Développement) sont engagées. Angers développe depuis des années la ville intelligente en optimisant les services urbains via Alter Services dont la finalité est double : économiser de l’argent public tout en rendant un meilleur service public dans le cadre d’une transition écologique maîtrisée… Les congressistes auront largement l’occasion de mesurer le savoir-faire des Epl locales les 13, 14 et 15 octobre.

  • Inscriptions au Congrès et Salon des Epl 2020 ouvertes à partir du 31 août
    Dés le 31 août, vous pourrez découvrir le programme complet et vous inscrire directement sur notre site.
Par Benjamin GALLEPE
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.