menu
Normandie

Avec la caserne Fieschi, Vernon change de visage urbain

Publié le 12 janvier 2024, par Stéphane Menu

Dans la catégorie des Trophées des Epl Ville de demain, ville intelligente, EAD (Eure aménagement développement) a marqué les esprits par le travail de renaissance mené sur la friche militaire de Vernon, la caserne Fieschi.

Zac Fieschi (Photo EAD)

C’est bien beau de récupérer une friche militaire d’environ 12h -l’équivalent du centre-ville de Vernon !-, laissée en l’état depuis 1998, pour en faire un écoquartier. Mais à partir de cette (grande) feuille blanche, la Sem EAD a réussi à développer une identité de quartier en s’appuyant sur l’héritage historique et patrimonial du riche bâti conservé. Et proposer aux Vernonnais un nouveau quartier, caractérisé par de nouveaux modes de vie et propices aux usages intergénérationnels. La ZAC Fieschi rend désormais plus lisibles les connexions interurbaines, en favorisant les liaisons entre les quartiers à travers des sentes et des mobilités paysagères douces de qualité.

Un impact urbain XXL

Enclave ceinte de hauts murs au sein de Vernon, la caserne Fieschi offre l’opportunité de réinventer « Vernon semper viret » (Vernon toujours vert dans la traduction du latin au français), rétablissant le lien entre les villes de Vernon et de Saint-Marcel, la Seine à proximité et le territoire élargi. Le tout porté par de fortes ambitions en matière de renaturation et de biodiversité. L’écoquartier forme ainsi le point de départ d’un nouveau dynamisme sur la ville (logements, équipements, commerces et services de proximité, écosystème de santé, bien être, ludo-sportif, coworking produisant des effets leviers immédiats pour amorcer les projets structurants du territoire). Il impacte positivement sur la réhabilitation des bords de Seine, l’évolution de la route départementale en un boulevard urbain paysager. L’effet d’entraînement participe de la requalification du centre-ville, induit la création du parc de la fonderie, assurant ainsi la reconversion de l’ancienne papeterie à l’œuvre.

Un modèle de désartificialisation

Les derniers aménagements ont été réalisés fin 2023. L’année 2024 verra la cession des deux derniers ilots. Les effets de ce chantier de longue haleine se mesurent à l’échelle d’une nouvelle appropriation urbaine des habitants et des nouveaux arrivants, l’attractivité économique de l’aire vernonnaise étant de fait renforcée. A signaler par ailleurs la performance en termes de désimperméabilisation et de désartificialisation des sols rendue possible par la démolition d’une quinzaine de bâtiments de l’ancienne caserne valorisés pour 20% en parcs dont un dédié à la biodiversité.

« Une nouvelle urbanité radieuse »

Frédéric Duché, président de l’agglo Seine Normandie Agglomération, se réjouit de cette transformation urbaine : « Successivement couvent, filature, atelier militaire, le départ de la caserne Fieschi ouvre pour SNA, l’opportunité unique d’aménager une opération de renouvellement urbain exemplaire. Au sein du tissu patrimonial existant, un véritable quartier pivot entre Vernon et Saint Marcel émerge autour d’un « parc habité ». Soucieuse d’agir pour le développement durable, SNA a voulu une intégration ambitieuse de la dimension environnementale pour cet écoquartier pionnier sur le département ». Enthousiasme partagé par François Ouzilleau, maire de Vernon : « La restructuration de Fieschi est exemplaire. Elle projette tous les ingrédients d’une nouvelle urbanité radieuse et l’avenir de Vernon dans un aménagement humain qui s’attache à préserver l’histoire et le patrimoine de la ville tout en innovant. Ainsi la devise « semper viret » se perpétue pour les Vernonnais de tous âges. La ligne directrice: la nature, organisatrice d’une écologie à 360 degrés inclusive (habitat, santé, vieillissement, scolaire,  commerce, etc.) ».

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Le concours des Trophées des Epl 2024 débutera le 1er mars 2024. Tenez vous prêts !

Découvrez le palmarès

Top