menu

Paul-Adrien Buf : « Les Epl sont des acteurs privilégiés pour redonner de la perspective aux acteurs économiques »

Publié le 20 novembre 2020

Il est le nouveau délégué territorial de la FedEpl pour l’Ile-de-France, la Normandie et la Corse. Paul-Adrien Buf est arrivé le 2 novembre, en plein reconfinement. Il est impatient d’aller au contact des Epl de ses territoires, lui qui voue une véritable passion pour le service public et les collectivités territoriales.

« J’avais découvert la gamme Epl, notamment lors de mon passage à Nantes Métropole » (Photo DR)

Il est arrivé en même temps qu’Hacène Lekadir, l’autre délégué territorial enrôlé par la FedEpl et que nous présentons dans un autre article. Une drôle d’impression, de nature dystopique, dans des bureaux vides où les salariés ont été invités à télétravailler pour contribuer à la régression de la pandémie. « Il me tarde en effet de faire plus ample connaissance avec les collègues en présentiel », assure-t-il.

La solution se trouve du côté des services publics

En intégrant le Pôle des collectivités territoriales, Paul-Adrien Buf ne débarque pas en terre inconnue. Son CV révèle en effet une claire proximité avec les collectivités territoriales ou les services publics au sens large. Originaire de La Rochelle, après avoir mené des études à Paris (Master 2 – EFAP Paris), il a connu son baptême du feu professionnel dans un cabinet de conseil en stratégies en 2013, participant notamment à l’élaboration de conseils pour les élections européennes. On le retrouve ensuite directeur adjoint du cabinet d’un Sénateur-maire de la métropole nantaise.

Rendre la relance opérationnelle

Il passera ensuite 4 années au Conseil supérieur de l’ordre des géomètres-experts, assurant la responsabilité du pôle communication de l’organisme. Avant de revenir au sein d’une grande collectivité territoriale normande pour y diriger une campagne électorale, « une expérience riche et passionnante », assure-t-il. De ce fait, l’économie mixte locale n’est pas pour lui un ovni. « J’avais découvert la gamme Epl, notamment lors de mon passage à Nantes Métropole mais aussi auprès des géomètres-experts, qui sont des acteurs clés de l’aménagement du territoire et dont les Epl sont aussi des leviers importants ».

Les Epl aux avant-postes de la relance économique

Même si les couloirs de la fédé sonnent creux et que les salariés s’activent par télétravail interposé, ses premières impressions sont très positives. « C’est une fédération particulièrement bien organisée, ce qui rend le challenge plus passionnant encore. Je suis passionné par les politiques locales, qui portent, on le sait, une partie des solutions du monde d’après dont ils nous tardent à tous d’entrer de plain-pied. Ce mix public-privé qui fonde la légitimité de l’économie mixte locale place les Epl aux avant-postes de la relance, j’en suis convaincu. Ce qui est une réelle source de motivation parce qu’il est nécessaire de redonner de la perspective aux acteurs économiques, et le plus vite sera le mieux », conclut-il.

Par Benjamin GALLEPE
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.