menu
Publié le 21 juin 2019

Ouverture de la Conférence à La Réunion : les Epl font montre de leur utilité

Agir pour la qualité de la vie, thème central de la 14e Conférence des Epl Outre-mer qui s’ouvrait à Saint-Denis-de-La Réunion le 11 juin.

Photo Outremers360°

Agir pour la qualité de la vie, une formule également adéquate pour qualifier la vie de Marc-André Hoarau, président de la Fédération des Epl de l’océan Indien, décédé quelques mois avant la tenue de cette conférence en faveur de laquelle il s’était activement engagé, et auquel tous les acteurs ont tenu à rendre hommage.

Le dynamisme des Epl de l’océan Indien (35 à La Réunion et 3 à Mayotte) a également été salué par tous, Cyrille Melchior, président du Conseil départemental de La Réunion, les qualifiant de « locomotives du développement du territoire qui facilitent l’action publique locale ». Lynda Lee-Mow-Sim, conseillère régionale de La Réunion, considére qu’elles font au quotidien la démonstration de leur utilité. Puis François Javel, nouveau président de la Fédération régionale des Epl de l’océan Indien, a rappelé leur présence dans un nombre croissant de domaines, le logement, l’aménagement, le développement économique et la mobilité depuis plusieurs décennies, mais aussi désormais la petite enfance, l’énergie, le tourisme, l’eau ou encore la formation professionnelle.

Ce succès passe par un niveau d’exigence élevé. Cyrille Melchior précise pour l’avenir ses attentes sur l’innovation économique et sociale. Lynda Lee-Mow-Sim souligne la nécessité d’une relation de confiance consolidée entre les Epl et leurs collectivités locales alors même qu’un certain nombre de critiques ont été récemment formulées.

Jean-Léonce Dupont, président d’honneur de la Fédération des Epl, ne peut, dans ce contexte, qu’inviter les dirigeants d’Epl présents à participer activement à la consultation tout juste engagée par la Fédération des Epl qui prendra la forme d’un livre blanc. « Notre objectif est d’aboutir à un certain nombre de propositions d’ajustements législatifs et réglementaires sur la gouvernance, les filiales ou les contrôles, grâce auxquelles notre mouvement gardera la main sur la construction de son avenir », plaide-t-il.

Avec ce livre blanc, après la récente loi Marseille venue sécuriser l’actionnariat des Epl, « notre mouvement sera en ordre de bataille pour offrir aux élus locaux désignés en 2020 et 2021 une réponse attractive et irréprochable », s’est enthousiasmé Jean-Marie Sermier, président de la Fédération des Epl, dans son message-vidéo aux 150 congressistes adressé depuis Paris.

Par Caroline ACOSTA
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.