menu
Publié le 12 janvier 2018

Voeux du Président Sermier : « Les Epl, start-up des territoires »

Le 9 janvier, à l’occasion de sa première cérémonie de vœux à la tête de la Fédération, le Président Sermier se déclare confiant en l’avenir de l’économie mixte. En place depuis près d’un siècle, elle a toujours su s’adapter aux différentes époques et accompagner les évolutions de la société française, en devenant aujourd’hui de véritables « start-up des territoires ».

« Nous vivons une période d’évolutions que l’économie mixte traverse avec sérénité et tranquillité », déclare Jean-Marie Sermier devant la centaine de participants à qui il présente ses « vœux de réussite et de bonheur dans leur métier, leur famille et leurs passions ».

« L’économie mixte, ce sont 1 250 Epl, 11 000 élus et 64 000 salariés qui œuvrent pour un chiffre d’affaires de 13 milliards d’euros, poursuit-il. Le dynamisme tient autant au redéploiement des sociétés existantes qu’aux nouvelles qui se créent tous les jours dans les domaines du quotidien des Français : petite enfance, santé, énergies renouvelables, revitalisation des centres-bourgs, promotion touristique et culturelle… »

Assurément, créées par les élus locaux pour développer leur territoire, les Epl ont toujours su s’adapter aux évolutions de la société française comme elles ont su s’approprier les nombreuses réformes territoriales. « Il faut cependant veiller à ne pas trop tirer sur la corde par des réformes trop fréquentes comme en Île-de-France ou qui ne prendraient pas en compte leur « ADN » dans le logement », nuance le président.

« 2018 sera l’année de la loi Habitat, comptez sur moi comme sur le Conseil d’administration pour que les Sem immobilières soient partie prenante de la stratégie logement du gouvernement, grâce à leur prise en compte de leurs spécificités qui en font des bailleurs singuliers, conclut-il. Elles ont déjà entamé un processus de regroupement mais attention au seuil minimum du nombre de logements gérés exigé. » 

Puis d’annoncer pour la nouvelle année les priorités qu’il entend porter tout au long de son mandat : lancement du livre blanc sur l’économie mixte à horizon 2020, « ce qui requiert une stabilité législative et réglementaire », accentuation de l’action de la Fédération en direction des élus en matière de formation et d’accompagenement des projets d’Epl, accélération de l’entrée du digital à la Fédération…

Par Hervé LE DAIN
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.