menu
Auvergne-Rhône-Alpes

Vulcania séduit l’Indonésie

Publié le 23 septembre 2010, par Patrick Cros/Naja

L’expérience, le savoir-faire, la popularité et les retombées économiques de Vulcania, géré par la Sem Volcans, ont séduit le gouvernement indonésien. Un parc similaire pourrait ouvrir ses portes à Java Est fin 2013. Le gouverneur de la province indonésienne pourrait donner son feu vert avant la fin de l’année. Budget estimé du projet : 40 millions d’euros.

Volcan emblématique de Java, le Mont Bromo peut être découvert dans l’une des attractions de Vulcania, le film « Regard sur les volcans », véritable tour du monde – sur écran géant et en haute définition – des plus beaux volcans de la planète. © Vulcania

C'est une nouvelle reconnaissance pour Vulcania, seul parc au monde consacré aux volcans avec une logique de développement touristique. Interpellé par le succès du site, le gouvernement indonésien envisage la création d'une structure similaire à Java Est, réputé pour ses volcans encore actifs comme le Mont Bromo et la Caldera de Tengger. « Ce projet s'inscrit dans la démarche de développement économique et de création d'emplois que porte le gouvernement local », commente Catherine Damesin, directrice de Vulcania. Le parc à thème français, qui est en pleine croissance depuis 2007, a attiré 326 000 visiteurs en 2009 (soit + 50 % en trois ans) et devrait à nouveau dépasser ce chiffre cette année. Environ 85 % d'entre eux habitent à l'extérieur de l'Auvergne et plus de la moitié viennent dans la région avant tout pour découvrir le parc, engendrant des retombées pour l'économie touristique auvergnate estimées à 38 millions d'euros par an.(1)

Tout a commencé il y a 18 mois quand le Bureau international du travail (BIT) a mis en contact les autorités de Java Est avec la Région Auvergne (propriétaire du parc et actionnaire majoritaire de la société d'économie mixte) et la Sem Volcans. Au printemps dernier, le directeur scientifique de Vulcania, François-Dominique de Larouzière s'est ensuite rendu sur place pour rencontrer les principaux acteurs locaux. Parallèlement, le BIT a mandaté, avec l'appui du gouvernement de Java Est, un bureau d'étude international qui a validé la faisabilité et la pertinence du projet. Le Gouverneur de la province indonésienne, le Dr H Soekarwo, s'est alors rendu à Vulcania en juin dernier dans le cadre d'une réunion de travail avec le premier vice-président de la Région, Alain Bussière, et Catherine Damesin. « Nous attendons maintenant une décision de lancement de la part du gouverneur, idéalement à l'automne », explique la directrice du parc. Le futur site indonésien, qui pourrait s'appeler Vulcania, bénéficierait de l'expérience du centre français qui a fait ses preuves depuis sa création en 2002. Une partie du contenu de Vulcania pourrait également être exportée. « Ce parc aurait également une mission d'éducation et de prévention des risques auprès de la population locale », précise Catherine Damesin.

Les Indonésiens sont prêts à aller vite et envisagent une ouverture dans le district de Surabaya d'ici trois ans, soit fin 2013, en cas d'accord au cours des prochains mois. Budget estimé : 40 millions d'euros. Toute l'économie locale pourrait être dynamisée en terme d'emplois mais aussi d'infrastructures routières, aéroportuaires, hôtelières et touristiques.


(1) Estimation 2009 du cabinet Contours

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top