menu

Tramway : Synergie d’achat pour Dijon et Brest

Publié le 29 octobre 2009, par Patrick Cros/Naja

C’est une belle opération pour la Société d’économie mixte d’aménagement Tram chargée de réaliser à Brest (Finistère) une ligne de tramway de 14,3 km avec 27 stations. Un achat groupé de 52 rames a été conclu avec l’agglomération de Dijon (Bourgogne) qui prévoit également de lancer son tramway en 2012. Une entente qui fait figure de première dans l’hexagone. La synergie va permettre une économie globale de plus de 30 millions d’euros. Le contrat a été signé en septembre avec Alstom, à l’issue d’un appel d’offre international.

L’agglomération de Brest a concrétisé avec Dijon un achat groupé de 52 rames pour son futur tramway, permettant de réaliser une sérieuse économie d’échelle © DR

Les agglomérations de la capitale bourguignonne (260 000 habitants) et du Finistère (220 000 habitants) se sont attendues pour acheter ensemble les rames dont elles avaient besoin pour équiper leur tramway respectif qui doit voir le jour en 2012, réalisant du coup une sérieuse économie d'échelle. Le Grand Dijon et Brest Métropole Océane ont confirmé la signature d'un contrat de 106,49 millions d'euros en faveur d'Alstom pour l'achat de 52 rames de tramway. L'accord a été conclu à l'issue d'une procédure de marché négocié qui mettait le groupe industriel français en concurrence avec le Canadien Bombardier, l'Espagnol Caf (Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles) et le Suisse Stadler. L'économie réalisée s'élève à plusieurs millions d'euros sur un budget initial de 120 millions d'euros. Sans compter les retombées économiques locales et nationales : les rames pouvant transporter jusqu'à 200 passagers seront fabriquées dans les usines Alstom de Valenciennes, Tarbes, Ornans, Villeurbanne, La Rochelle et Le Creusot.

« Le coût d'une rame est ramené à 2,05 millions d'euros contre 2,70 millions à l'origine, soit 30 % de baisse », commente Yvon Puill, directeur général de la Semtram, chargée de réaliser dans l'agglomération de Brest la ligne de 14,3 km avec ses 27 stations. Le gain est de l'ordre de 650 000 euros par rame, soit une facture réduite d'environ 13 millions pour la capitale du Finistère. Même économie d'échelle pour le Grand Dijon qui estime l'économie réalisée à près de 20 millions d'euros. Une diminution des coûts appréciée par les collectivités face à un prix de revient global de l'ordre de 400 millions d'euros en Bourgogne pour les 20 km de tramway et de 298 millions d'euros pour les 14,3 km en Bretagne. Dijon adoptera le style des rames du projet breton dessiné par les designers lyonnais d'Avant Première, en changeant la couleur (vert anis à Brest, cassis à Dijon). Un autre groupement de commandes a été conclu pour l'ingénierie financière avec Besançon, qui porte aussi un projet de tramway.

Brest sera la première a inauguré son nouveau mode de transport. Les festivités sont prévues le samedi 23 juin 2012, juste avant le Festival nautique. Une véritable révolution pour cette agglomération de huit communes qui adoptera ainsi un nouveau mode de déplacement moderne et durable. Dijon suivra six mois plus tard.

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les votes pour les Trophées des Epl 2022 sont clos ! Rendez-vous le mercredi 5 octobre au Congrès de Tours pour découvrir les lauréats !

En savoir plus

Top