menu
Occitanie

Parc Marianne : Montpellier fait un pas de plus vers la mer

Publié le 3 septembre 2010, par Johannes Braun/Naja

Dans la continuité de son inexorable avancée vers la mer, la ville de Montpellier a confié en 2002 à la Serm l’aménagement d’une Zac associant logements et locaux d’activité. À mi-chemin de l’opération, le quartier se dessine entre verdure et modernité.

Parc Marianne comprendra à terme 2 000 logements dont un tiers destiné à l’accession à la propriété, un tiers à l’accession à la propriété aidée et un tiers au locatif social. © Serm 34

Poussée par l'un des plus forts taux de croissance démographique de l'hexagone, Montpellier continue son développement vers la mer. Aux côtés de la nouvelle mairie en cours d'achèvement, la Zac Port Marianne / Parc Marianne participe à une nouvelle centralité entre le cœur de Ville et le nouveau quartier ludique et commercial d'Odysséum. Seulement quatre ans après le lancement de l'opération, pas moins de 800 logements sont déjà sortis de terre tandis que les commerces commencent à bourgeonner au pied des immeubles. Initié en 2006 par la Sem d'équipement de la région montpelliéraine (Serm), ce programme d'aménagement emblématique du nouveau Montpellier de 40 ha aboutira en 2015 à la livraison de 2 000 nouveaux logements et de 40 000 m2 de bureaux et de commerces autour d'un parc arboré de 8 ha. Aux abords d'une grande avenue tournée vers la Méditerranée, le quartier fera la part belle à la mixité sociale et urbaine « dans la continuité de ce qui a été initié il y a plus de vingt sur Port Marianne », assure Sylvie Ferro, directeur du service développement de la Serm.

Les logements, destinés à part égale au locatif social, à l'accession à la propriété et à l'accession à la propriété aidée sont conçus autour d'un double objectif de qualité de vie et de réduction des consommations énergétiques. Choix des orientations, qualité des matériaux, et recours aux énergies renouvelables, tout a été conçu pour offrir confort intérieur optimal tout en mettant à profit l'environnement naturel du parc voisin. Les bâtiments, équipés en solaire thermique, bénéficieront en complément d'un réseau de chauffage urbain au bois alimenté par une filière locale de récupération. Côté équipements, un centre d'art contemporain et un collège viendront faire vivre le quartier aux côtés des commerces de proximité et des programmes de bureaux. Enfin, Parc Marianne aujourd'hui desservi par la ligne 1 du tramway le sera également par la ligne 2 en 2012, tandis qu'une place privilégiée restera réservée aux piétons, cyclistes et autres usagers de transports doux. « C'est un quartier fait d'équilibre, qui a tous les ingrédients pour bien vivre », résume Sylvie Ferro.

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les votes pour les Trophées des Epl 2022 sont clos ! Rendez-vous le mercredi 5 octobre au Congrès de Tours pour découvrir les lauréats !

En savoir plus

Top