menu
Auvergne-Rhône-Alpes

GEG, une ELD à la croissance très énergique !

Publié le 5 janvier 2022, par Laurence Denès

Initialement dédiée à la distribution d’énergie, Gaz et Électricité de Grenoble (GEG) s’impose désormais aussi comme un producteur majeur d’énergies renouvelables à la croissance… durable.

Du charbon au solaire… Sur les friches minières de Susville, GEG étend son parc photovoltaïque de 13 hectares de panneaux supplémentaires, pour une puissance de 15 MWc. Crédit ©Laurent Moyet/GEG

Créée en 1867, Gaz et Électricité de Grenoble fait aujourd’hui partie des 140 Entreprises locales de distribution d’électricité et de gaz (ELD) françaises, exemptes des nationalisations de 1946 pour émaner déjà d’un pouvoir public. Leur valeur ajoutée ? « Offrir aux collectivités une puissance de pilotage adaptée aux enjeux locaux », résume Christine Gochard, directrice générale de l’Epl. Une puissance significative : fort d’un chiffre d’affaires de 260 M€, le Groupe GEG s’affiche en effet comme le 6e distributeur d’électricité et le 4e distributeur français de gaz.

120 millions d’euros sur cinq ans

Afin d’accompagner les projets structurants du territoire, GEG a élargi ses activités. À la faveur de l’ouverture du marché à la concurrence, l’entreprise historique s’est d’abord fait fournisseur au-delà de son territoire initial, auprès de collectivités, entreprises et particuliers : plus de 140 000 clients en tarif réglementé et 17 000 sites en offre de marché. Mais depuis une trentaine d’années, l’ELD s’est surtout mobilisée pour servir la transition énergétique de sa région en valorisant chacune de ses ressources… « Hydroélectriques, Alpes oblige, avec 11 centrales pour une puissance installée de 25 MW et 95 GWh d’électricité verte annuellement produite, mais aussi éoliennes (trois parcs) et solaires (26 centrales), sans oublier le biogaz avec une unité de valorisation sur station d’épuration qui alimente pour partie nos nouvelles stations GNV et bioGNV, à La Tronche et Saint-Egrève », expose Christine Gochard. Au total, 150 GWh produits à ce jour, toutes EnR confondues, et 400 GWh projetés pour 2022, à l’appui d’un plan quinquennal de 120 M€ incluant un nouveau parc photovoltaïque de 13 hectares à Susville et le « repowering » des éoliennes de Rivesaltes.

À chaque projet sa société

À chacun de ces programmes sa technicité et ses enjeux… « Et parce que l’EnR ne souffre pas de modèle unique, à chacun d’eux donc aussi ses partenaires, ainsi que sa filiale pour les réunir », énonce la directrice générale. Au profit de véritables projets de territoire, le Groupe GEG s’est ainsi structuré autour de sa maison mère, sa filiale d’énergies renouvelables GEG ENeR chapeautant elle-même des sociétés fondées sur la co-construction et/ou le partage d’expertise. La mécanique favorise également le financement et l’investissement participatif le cas échéant… Une autre énergie d’avenir – financière cette fois – que GEG compte bien pareillement exploiter !

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top