menu
Nouvelle-Aquitaine

Futuroscope de Poitiers : Les performances d’une politique d’innovation

Publié le 8 janvier 2010, par Pauline Rivaud/Naja

Au Futuroscope de Poitiers, l’année 2009 s’est achevée avec une nouvelle attraction qui concentre un savoir-faire technologique unique. Inspirée de la trilogie Arthur et les Minimoys, l’animation a été imaginée par le cinéaste Luc Besson, elle devrait contribuer en 2010 au succès du parc de loisirs.

Le Futuroscope poursuit son ascension en capitalisant sur la nouveauté et l’innovation. © Futuroscope

En France, les parcs d'attraction gérés par des sociétés d'économie mixte ont le vent en poupe. Pour le Futuroscope de Poitiers, les chiffres de fréquentation qui évoluent fortement depuis trois ans prouvent que l'innovation et la nouveauté répondent aux attentes des visiteurs. En la saison 2009, le Futuroscope a accueilli près de 1,7 million visiteurs soit 500 000 de plus qu'en 2003 et 5 % de plus qu'en 2008. Son chiffre d'affaires 2009 a lui augmenté de 12 % par rapport à l'année précédente et son résultat net a triplé.

Le Futuroscope récolte les fruits d'une stratégie pluriannuelle de renouvellement de l'offre (2/3 de nouveautés depuis 2006), et de sa dynamique de développement impulsée par une offre inédite et innovante. « Voyageurs du Ciel et de la Mer », une production IMAX Jacques Perrin en 2004, « Danse avec les Robots », réalisé avec la complicité de Kamel Ouali en 2006, « Les Animaux du Futur », associant la technologie de réalité augmentée à un scénario d'évolution des espèces en 2008 et aujourd'hui « Arthur, l'Aventure 4D », une nouveauté signée Luc Besson. Le renouvellement du Futuroscope est inscrit dans sa stratégie de développement qui s'appuie sur le modèle du 10/20/60. Chaque année, 10 % du chiffre d'affaires est investi pour renouveler 20 % de l'offre afin de faire revenir 60% des visiteurs.

« Arthur, l'Aventure 4D » devrait faire les beaux jours de l'année 2010 du Futuroscope. Inspiré de sa trilogie « Arthur et les Minimoys », le cinéaste Luc Besson a imaginé pour les visiteurs une course contre la montre aux côtés d'Arthur pour le raccompagner à temps dans le monde des humains. La nouvelle attraction « à sensations » dispose d'un concentré technologique unique au monde : projection sur écran IMAX de 900 m2, simulateur de mouvements synchronisés et effets multisensoriels 4D. La saison 2010, qui débute le 6 février, accueille deux nouveaux films Imax, l'un consacré à Van Gogh, proposant une vision nouvelle de l'artiste, l'autre à la régulation des éco-systèmes à travers l'exemple de la Louisiane. Culture et développement durable, deux grands thèmes qui devraient assurer un beau succès.

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top