menu

Patrick Jarry fixe le cap du mouvement des Epl

Publié le 24 novembre 2020

Dans un entretien diffusé en vidéo, le président de la FedEpl, maire de Nanterre (Hauts-de-Seine), répond aux questions que les Epl se posent dans cette période tourmentée pour notre pays. Gestion de l’urgence de la crise, accueil des nouveaux élus, déploiement de la gamme Epl, nouveau plan stratégique : le nouveau président se livre sur ses priorités.

Maire de Nanterre depuis 2004, Patrick Jarry connaît à la fois le terrain, cette fameuse proximité qui donne un avantage aux élus qui ont les pieds dans la réalité, mais aussi le rôle de l’économie mixte locale, puisqu’il est président de la SEMNA (Société d’économie mixte d’aménagement et de gestion de la ville de Nanterre). Une expérience qui lui permet de préparer l’avenir de l’économie mixte locale à la tête de la FedEpl, en ayant bien conscience de la particularité de la séquence historique dans laquelle nous nous trouvons. « Notre priorité est d’accompagner les Epl dans cette phase difficile. Pour certaines d’entre elles, dans les domaines du tourisme, des équipements, etc., il s’agit même d’une question de survie », assure-t-il.

Universités, hôpitaux… futurs terrains de conquête

Dans un entretien vidéo, le président présente les chantiers qu’il souhaite ouvrir. « Le plan stratégique mis en œuvre sur la période 2012-2020 a permis d’influer sur le développement des Epl, tant au niveau national qu’au niveau européen. Dans le prochain plan, certaines thématiques s’imposeront à nous et nous obligeront à nous positionner, comme la responsabilité sociale des entreprises, la transition écologique, la transparence dans la gouvernance, bref, des notions qui traversent les entreprises et auxquelles elles doivent répondre dans un monde exposé à la communication permanente. Nous réfléchissons aussi, avec les fédérations concernées, à notre développement auprès des universités et du secteur hospitalier, pour assurer le déploiement de leurs équipements. Le contexte est plus que jamais favorable au mouvement de l’économie mixte locale », assure-t-il.

Découvrez l’intégralité de l’entretien du président en cliquant sur le lien suivant :

Durée : environ 8 minutes.

Par Benjamin GALLEPE
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.