menu
Publié le 23 mai 2017

Gouvernement Philippe : ils ont aussi gouverné des Epl

Plusieurs membres du gouvernement ont présidé ou administré des Epl avant leur prise de fonction. Convaincus de la pertinence du rôle des Epl dans le développement de leur territoire, certains en ont même créé au cours de leur mandat d’élus locaux.

Gérard Collomb, ministre d’État, ministre de l’Intérieur, préside, au titre de maire de Lyon et de sa métropole, 3 des 8 Epl lyonnaises : Lyon Confluence, la Sem patrimoniale du Grand Lyon et la Spl Lyon Part-Dieu. L’élu a notamment été à l’origine de la création de ces 2 dernières. Toutes participent à la montée en puissance de la métropole de ces dernières années.

Lire aussi : La Confluence préfigure le Lyon de demainLire aussi : Spl Lyon Part-Dieu, chantiers bien coordonnés commencent par soi-même

François Bayrou, ministre d’État, garde des Sceaux, préside, en tant que maire de Pau, 3 Sem : la Société d’exploitation des transports de l’agglomération paloise (Stap), Béarnaise habitat et la Sem Pau Pyrénées. Ces 2 dernières ont remporté un Trophée des Epl en 2015.

Lire aussi : Trophées 2015 : François Bayrou félicite les Epl paloises

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a présidé la Sellor et Loris services à l’époque où il était maire de Lorient (1981-1998).

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, préside, en tant que maire de Tourcoing, la Sem Ville renouvelée.

Jacques Mézard, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a joué un rôle éminent dans le mouvement des Epl. À l’échelle locale, il suit de près l’action des 3 Epl de la Communauté d’agglomération du bassin d’Aurillac qu’il préside depuis 2001. Sénateur du Cantal depuis 2008, il a étroitement travaillé avec le mouvement des Epl en sa qualité de rapporteur des lois de création des Spl en 2010 et des SemOp en 2014. C’est lui qui a trouvé le nom de Sem à opération unique, qu’il trouvait plus judicieux que Sem-contrat.

Lire aussi : Les SemOp : nouveaux vecteurs de modernisation de l’action publique locale

Enfin, le Premier ministre Édouard Philippe, connaît bien les Epl pour faire appel à elles comme outil de gestion et de développement de la ville du Havre dont il était encore maire jusqu’au 20 mai. Il a été notamment un des premiers élus à avoir recours aux Spl, peu après leur création, pour piloter l’opération emblématique de l’aménagement du quartier des Docks. Il était venu en témoigner au Congrès de Deauville en 2014. « L’objectif est de construire une politique touristique globale, du centre-ville classé à l’activité industrielle du port », y avait-il déclaré.

Par Hervé LE DAIN
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.