menu

La Ville de Pantin et sa Sem récompensées pour la métamorphose du canal de l’Ourcq

Publié le 19 décembre 2016

Le 14 décembre, la Semip s’est vue remettre officiellement le Trophée des Epl 2016 des mains de Jacques Chiron, président de la Fédération des Epl, en présence de Bertrand Kern, maire de Pantin et président de la Sem. Cette récompense obtenue dans la catégorie « développement des territoires » a été attribuée pour la revitalisation du canal de l’Ourcq. Elle avait été annoncée en octobre lors du Congrès des Epl à Marseille.

C'est dans le salon d'honneur de la mairie de Pantin que la Société d'économie mixte d'aménagement, de construction et de rénovation de la ville de Pantin (Semip) a reçu le Trophée des Epl 2016 des mains de Jacques Chiron, président de la Fédération des Epl.

Un défi urbain et économique "C'est un grand plaisir de voir reconnaître un travail de plus de 15 ans qui a consisté à relever un défi urbain majeur : désenclaver Pantin et faire du canal de l'Ourcq un vrai lieu de vie et d'activités en pariant sur le développement du tertiaire, tout en maintenant l'industrie lorsque c'était possible", a déclaré le maire, Bertrand Kern.

Lire notre article La métamorphose réussie du canal de l'Ourcq

Patrick Le Guillou, directeur général de la Semip, rappelle la genèse du projet : "nous avons bénéficié de concours de circonstances heureux et malheureux, comme l'annonce de la fermeture des Grands Moulins quelques mois seulement après l'élection de Bertrand Kern en 2001, suivie peu de temps après de la proposition de BNP-Paribas d'investir à Pantin. La transformation des Magasins généraux et la création de la Cité régionale de l'environnement ont aussi constitué des étapes-clés de la métamorphose du canal." Et de compléter : "au-delà de la requalification urbaine, l'enjeu était de créer des bureaux sur le site, chose impensable à l'époque en Seine-Saint-Denis".

10 000 emplois, comme avant la désindustrialisationAinsi, depuis, 8 500 emplois ont été créés dont :- 4 000 dans la Zac des Grands Moulins,- 850 pour BETC,- 250 dans la Cité de l'environnement,- 300 dans les laboratoires Chanel,- 1 700 au CNFPT, CIG, dans la société UTB, dans le cadre de la Zac de l'Église.

Ce chiffre atteint 10 000 avec Hermès en centre-ville. Pantin a retrouvé son nombre d'emplois d'avant la désindustrialisation.

Environ 2 500 nouveaux Pantinois ont élu domicile en bord de canal. En 2016, 700 logements ont été livrés ou en cours de livraison. En 2017, ce chiffre sera porté à 1 100 et ce, sans compter les 600 logements issus d'opérations privées.

L'opération a su bénéficier du soutien des élus, indispensable pour la réalisation des projets de ce type, et d'un partenariat public-privé sur le long terme avec la CCI comme avec les banques. "C'est la particularité des Entreprises publiques locales que de savoir travailler avec le secteur privé et pour le cas de Pantin, cette coopération dans la durée est exemplaire. Bravo pour cette métamorphose réussie qui a su s'inscrire dans le temps, de manière cohérente et intelligente !", s'est félicité Jacques Chiron, président de la Fédération.

L'opération en quelques chiffresPrès de 8 500 salariés installés dans des locaux créés ou transformés le long du canal de l'Ourcq. 1 000 logements programmés sur les ZAC du Port et des Grands Moulins dont :- 600 livrés ou en voie d'achèvement, – 150 PC en cours d'instruction, – 250 à construire entre 2018 et 2020.

De nombreux espaces publics de qualité, notamment sur la ZAC du Port : – 40 % des surfaces aménagées dont la grande place qui accueillera les principales manifestations, – 800 mètres de promenade sur les berges

Les Trophées des EplLes Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl (Sem, Spl et SemOp) au service des collectivités locales. Ils récompensent la capacité des Epl à innover et à répondre aux enjeux du développement durable.

En 2016, 4 projets sur 25 ont retenu l'attention du jury et du public, appelé à voter par internet. Chacun concourait dans une catégorie précise :> Trophée catégorie "Habitat et développement urbain" :SIC (988) : "Remodalage urbain de Saint-Quentin" > Trophée catégorie "Développement des territoires" :Semip (93) : "Des Grands moulins aux Magasins généraux, la métamorphose du canal de l'Ourcq à Pantin> Trophée catégorie "Services au public" :Brest métropole aménagement (29) : "Téléphérique urbain de Brest métropole, un transport innovant qui agrandit le cœur de ville"> Le jury a souhaité compléter le palmarès par un "Coup de cœur" qui a concouru dans la catégorie "Habitat et développement urbain" :Spl Avenir Réunion (974) : "Amélioration de l'Habitat : Plus proche des personnes hospitalisées avec une brigade d'intervention"

Le jury, présidé par Jacky Benhamou, vice-président du Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales (SNDGCT) était composé de :- Laetitia Droniou, direction du logement social & économie mixte, BPCE – Jean-Marc Joannès, rédacteur en chef, La Gazette des Communes- Olivier Levalois, directeur général de la em du Pays de Fontainebleau, lauréat 2015 – Olivier Subra, directeur de la Béarnaise Habitat, lauréat 2015.

Lire le communiqué de presse sur les Trophées des Epl 2016

Lire le dossier d'actualité consacré aux lauréats 2016 : Trophées 2016 des Epl : des projets d'envergure qui s'inscrivent dans le temps

Lire l'interview de Jacky Benhamou : "De la constance, un multi-partenariat et une grande solidité des équipes"

Photo ©Gilles Gueu, mairie de Pantin

Par Hervé LE DAIN
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.