menu

Résidence  »maisons et jardins » à Blanquefort

Semi de Blanquefort - Trophées 2009
Perspective maison à patio © DR

Objectif

Avec la pression foncière, la hausse des couts de construction, l’accession à la propriété était devenue difficile pour une majorité de ménages, sur une commune située sur le territoire de la communauté urbaine de Bordeaux, à 10 mn de la rocade, une façon aussi de combattre l’étalement urbain.
Devant ce constat, le maire – qui est également président de communauté urbaine de Bordeaux – et ses élus ont souhaité faire un geste en direction des primo-accédants, coeur de cyble du projet.

Description

Sur un terrain de 3 hectares appartenant à la commune de Blanquefort, la Semi, suite à un concours de MO, a retenu le projet d’Alexandre Chemetoff, urbaniste, architecte et paysagiste. Ce projet se compose de 102 maisons /jardins, avec des espaces publics, une façon de revoir à la mode contemporaine l’échoppe bordelaise. Deux typologies de maisons ont été developpées, la maison à patio, maison de plain pied avec une serre et un patio ouvert au milieu de la maison et la maison longère, maison en R+1. Soucieux d’une démarche de développement durable, à l’échelle de ce quartier que nous allions créer et au delà des objectifs d’une démarche HQE, le maitre d’oeuvre a souhaité placer ce projet « maisons et jardins » dans une notion de « plaisir d’habiter ». En effet, la démarche environnementale ne s’arrête pas au bâtiment seul et ce projet s’est inscrit dans une démarche environnementale qui tient compte d’un contexte global et général allant au-delà des 14 cibles HQE.

Effets

Spécificité du projet, celui-ci se décompose entre une partie en locatif social (61 logements) et une autre accession (41 logements). Soucieuse d’accueillir des primo-accédants, la commune, dès 2008, a souhaité faire bénéficier aux ménages du dispositif Pass-Foncier et a donc voté la subvention nécessaire, allant au-delà des sommes minimales avec 4000 € et 6000 € selon la composition des ménages. Inutile de préciser qu’il s’agit de la seule commune sur la CUB et le département de la Gironde qui permet aux accédants de bénéficier du dispositif Pass-Foncier.
A ce jour, la commercialisation est bien avancée, 100 % des dossiers en accession ayant bénéficié du Pass-Foncier, l’objectif initial ayant été atteint.

Financement

Le montage est assez simple. Pour la partie locative sur les 61 logements, 55 ont été financés en PLUS et 6 en PLAI et sur ces 61 logements trois ont été destinés et adaptés pour recevoir des personnes à mobilité réduite (1 PLUS et 2 PLAI). la partie promotion a fait l’objet d’un crédit promoteur, « bien appréciable » compte tenu des difficultés rencontrées dans le montage des dossiers en Pass-Foncier, difficultés vite oubliées avec le succés de la commercialisation.

Valeur ajoutée de l'Epl

Entre le lancement du concours et la livraison du projet, il se sera passé 3 ans et demi. Ce projet a été porté dès le début par les élus, administrateurs de la Semi et donc au final un projet rondement mené, seul l’outil Epl pouvant ainsi permettre la réalisation d’un tel projet.

Point de vue de l'élu

Comment est né le projet ? Un constat simple sur la commune, avec la crise du logement (coût du foncier et de la construction) les primo-accédants ne pouvaient plus accéder à un logement/maison sur la commune, d’où un problème de vieillissement de la population.
L’enjeu ? Bien que disposant d’un taux de 23 % de logements sociaux, la commune toujours dans son optique d’attirer des jeunes a souhaité développer sur un terrain lui appartenant, ce projet sur la base de 60 % en locatif social et 40 % en accession sociale. Pour ce qui est de l’accession sociale, la commune a donc apporté son soutien à travers, un prix de cession du terrain non spéculatif (avis des domaines) et aussi et surtout à travers le versement d’une subvention pour le déclenchement du Pass-Foncier, ce dispositif pouvant s’appliquer s’agissant de logements individuels.
Lutter contre l’étalement urbain. Avec 70 % de PC délivré hors du territoire de la communauté urbaine, alors que 60 % de la population active travaille sur ce même territoire, cette opération exemplaire permet à sa façon de lutter contre cet étalement urbain.
Délai de réalisation d’un tel projet ? Grâce à l’implication des élus et l’outil Sem, ce projet n’a pas connu de temps mort et sera réalisé dans un temps que l’on peut qualifier de court. En effet, le vainqueur du concours a été désigné en septembre 2006 et nous allons livrer les 102 maisons et jardins en décembre 2009.
Vincent Feltesse, maire de Blanquefort, président de la Communauté urbaine de Bordeaux

Quelques chiffres

→ 102 maisons/jardins dont :
– 61 en locatif social
– 41 en accession aidée
→ Prix de revient HT hors foncier : 13 515 122 €

À propos de l'Epl

Semi de Blanquefort

  • Président : Olivier Edant 1er adjoint au maire de Blanquefort
  • Directeur : Alain Collen directeur général délégué
  • Année de création : 1966
  • Effectif : 7 personnes
  • Département : (33) Gironde
Top