menu

Parc technologique de Lyon

Serl - Trophées 2008 - Projet figurant au palmarès
Vue d'ensemble du Parc technologique © Serl

Objectif

Le Parc technologique de Lyon à Saint-Priest, une volonté du Grand Lyon aménagée par la Serl. Afin de positionner de manière globale et cohérente l’agglomération lyonnaise comme pôle d’attractivité économique, le Grand Lyon s’est placé dans une dynamique d’aménagement, d’animation et de requalification des zones d’activités économiques.
Confié à la Serl, le Parc technologique de Lyon est un exemple de cette volonté ambitieuse et réaliste.

Description

La Serl développe le concept d’un parc technologique innovant et durable, en apportant une exigence sur la qualité architecturale et environnementale sur l’ensemble du projet. Elle intègre ainsi, un souci constant de recherche d’économies d’énergie, de mise en œuvre de techniques d’éco-construction et de traitement des déchets.
→ D’une superficie de 140 hectares, des entreprises de haute technologie sont implantées dans une architecture et un environnement durable (quatre domaines d’activités : l’environnement, les biotechnologies/santé, les services et l’ingénierie industrielle).
→ Plus de 4 hectares de plans d’eaux ont été aménagés, plus de 900 arbres ont été plantés. En toute saison, 700 arbustes et 80 000 plantes couvre-sols embellissent le Parc.
→ La proximité immédiate des grandes voies de communication et une desserte « douce » par le tramway fait du Parc technologique de Lyon un pôle d’activité international au cœur de l’Europe.
→ Les « Plus » du Parc technologique de Lyon :
– un pôle de services implanté au coeur du Parc est dédié à la vie des entreprises (restaurant, salles de réunions, médecine du travail…).
– une crêche inter-entreprise,
– et bientôt un hôtel conçu dans le respect des principes du développement durable : une grande première pour un hôtel !
www.parctechnologique.com

Effets

Le Parc technologique de Lyon, plébiscité par de nombreuses entreprises est aujourd’hui en cours d’achèvement.
→ Actuellement, le Parc technologique de Lyon représente un bassin économique de plus de 90 entreprises (3 000 emplois) comme : Mérial, Dolisos, Depy, CAP Gemini, Eurogem, SFR, France Telecom, Heidelberg, Salomon, Renault Trucks… à terme 6 000 emplois seront accueillis.
→ Future implantation également très remarquée : Le « Pôle Solère ». Premier Pôle de compétences en France regroupant dans un même lieu des acteurs possédant une approche experte dans le domaine de la Qualité environnementale.

Financement

Deux Zac composent le parc technologique.
– Montant total des investissements : 62 M€ HT
– Participations de la Communauté urbaine de Lyon : 20 M€ HT
– Solde : vente du foncier

Valeur ajoutée de l'Epl

Un projet lancé au début des années 1990 dans une conjoncture morose. La Serl a su tenir le cap de l’excellence ; le comité de sélection des entreprises piloté par la Serl a été déterminant pour tenir les domaines d’activités ciblés dès l’origine du projet.
La Serl a construit le premier immeuble pour démontrer la potentialité du marché. Elle a développé en anticipation les services associés.
Sans une gouvernance partagée entre la Sem et la collectivité, le projet aurait pu subir de nombreuses dérives.
Aujourd’hui le parc atteint une maturité reconnue à l’échelon européen. La Serl a porté le développement opérationnel des Zac et les actions de marketing territorial permettant de crédibiliser le produit auprès des entreprises et des investisseurs.
La Serl a mis en oeuvre un système de management assurant la pérénité du projet.
L’intégration paysagère omniprésente sur le site a été conçue en prenant en compte un coût d’exploitation réduit.

Point de vue de l'élu

« Parc technologique : 1995/2008 : Partir d’une page, un site, vierge, dans une conjoncture morose et timorée, résister aux phénomènes de mode, attirer le fleuron des enseignes économiques, éveiller l’appétit des investisseurs internationaux, organiser toutes les conditions pour le développement et la réussite des entreprises, installer les services assurant l’épanouissement des 6 000 emplois à terme, penser et faire du développement durable avant l’heure, créer un espace végétalisé raisonné sur 120 hectares, solidifier le réseau d’échange inter-entreprises, mutualiser les charges de fonctionnement, favoriser les transports en communs et les déplacements doux, inscrire le projet dans l’offre majeure d’une métropole européenne, organiser des échanges transfrontaliers avec les pays riverains.
Quelle entreprise pouvait tenir le cap de l’excellence durant de si longues années ? Une entreprise d’économie mixte. La Serl, l’a fait.
Je suis fier que la Serl ait pu démontrer son savoir faire sur ce projet d’envergure.
Jean-Luc da Passano

Quelques chiffres

Superficie du parc : 140 ha.
Espaces verts : 50 % des surfaces publiques et privées.
Emplois à terme : 6 000 dans 5 domaines pour 300 000 m² Shon.
4 ha de plan d’eau participant au dispositif de traitement des eaux pluviales et à l’équilibre écologique du site.

À propos de l'Epl

Serl

  • Président : Jean-Luc da Passano Vice-président du Conseil général du Rhône, vice-président du Grand Lyon, maire d'Irigny
  • Directeur : Eric Brassart Directeur général
  • Année de création : 1957
  • Effectif : 76 personnes
  • Département : (69) Rhône
Top