menu

Parc Marianne, un nouveau quartier pour Montpellier

Serm - Trophées 2010
Parc Marianne © JL Girod

Objectif

Avec une grande avenue orientée vers la mer, encadrée par une double façade urbaine, un centre d’art contemporain, un collège, des logements, des commerces et avec en son cœur, un parc public de 8 hectares, le futur quartier Parc Marianne surprend par sa capacité à associer ville et nature, autour d’un projet participant à l’émergence d’une nouvelle centralité. Cette spécificité s’organise autour de points forts d’un aménagement durable : la qualité environnementale, la mixité sociale, la mixité urbaine.

Description

Le quartier de 40 hectares est organisé en secteurs géographiques judicieusement disposés autour d’un grand parc boisé de quelque 8 ha et de grandes avenues, qui caractérisent cette entrée de ville offrant à terme près de 2 000 logements, 40 000 m² de bureaux et commerces desservis par deux lignes de tramway. La conception de l’habitat autour du parc permet d’offrir aux logements le confort associé à cet environnement naturel en plein centre ville. Les constructions orientées vers le parc sont traversées par de larges allées et espaces verts qui prolongent le parc et viennent ajouter aération naturelle et luminosité méridionale. Le choix des orientations, la qualité des matériaux, la présence de persiennes et pergolas optimisent l’interaction entre un intérieur douillettement organisé par chacun, et un environnement exceptionnel permettant de profiter pleinement du climat privilégié de la Méditerranée. Les logements sont conçus avec un objectif de faible consommation énergétique et équipés de panneaux solaires pour la production d’eaux chaudes, de panneaux photovoltaïques pour l’apport d’électricité et pour certain d’isolation extérieure. L’aménageur a choisi de desservir le quartier par un réseau de chauffage urbain qui sera alimenté à base d’énergie renouvelable : le bois.
Une place privilégiée a été réservée aux piétons, cyclistes et transports en commun leur permettant de cheminer sur les avenues encerclant le quartier, le long des vitrines commerçantes, des brasseries et guinguettes à l’entrée du parc.

Effets

Le premier résultat notable est la réalisation, 4 ans seulement après la création de la Zac, d’un nouveau quartier :
→ 800 logements habités répondant aux critères de mixité sociale et de qualité environnementale
→ Un espace public qualitatif et des commerces de proximité offerts aux habitants
→ Le renforcement du pôle d’affaires de Port Marianne
→ L’amorce de la dynamique commerciale sur l’avenue Raymond Dugrand requalifiée

Financement

Le bilan financier est équilibré. Il s’élève à 110 000 000 € HT, financé par les ventes des charges foncières et des participations de la collectivité aux équipements publics d’infrastructures primaires.

Valeur ajoutée de l'Epl

→ La Serm a participé aux études de définition urbaines en amont de ce projet
→ Capacité à organiser un grand projet urbain en intégrant la pluridisciplinarité requise
→ L’élaboration des principes d’un aménagement qualitatif et durable
→ La mise en œuvre d’un réseau de chauffage collectif à grande échelle utilisant une énergie renouvelable

Point de vue de l'élu

« Parc Marianne, nouveau quartier emblématique de notre ville, allie verdure, qualité de vie, confort de l’habitat, ambition architecturale et développement des services et commerces de proximité. Mais le premier atout de Parc Marianne est avant tout sa situation stratégique ! Situé au cœur de Port Marianne, à quelques minutes en tramway du centre ville, ce quartier s’ouvre à la méditerranée par l’avenue Raymond Dugrand, axe majeur reliant Montpellier à la façade maritime. Port Marianne accueillera l’extension du centre-ville vers l’est de Montpellier, choix qui se concrétisera notamment avec la réalisation du futur Hôtel de Ville en bordure du Lez, face au bassin Jacques Cœur, et la construction du futur Centre d’art contemporain. Qualité de vie et centralité sont donc les deux maîtres mots de ce nouveau quartier qui, je l’espère, sera pour les Montpelliérains, un véritable havre de paix. »
Hélène Mandroux
Maire de Montpellier

Quelques chiffres

→ 40 hectares dont 8 hectares de parc boisé
→ Shon totale : 220 000 m²
→ 2 000 logements (1/3 en accession libre, 1/3 en accession aidée, 1/3 de locatif social)
→ 40 000 m² de bureaux et commerces dont 15 000 déjà commercialisés + relocalisation d’activités existantes
→ La 1ère tranche est livrée : 800 logements
→ Commercialisation de 300 logements/an
→ Deux lignes de tramway
→ 2003 : Etude de définition urbaine
→ 2004 : Dossier de création de la Zac
→ 2006 : Démarrage des travaux
→ Fin de l’opération estimée 2015

À propos de l'Epl

Serm

  • Président : Max Lévita Président, adjoint au maire de Montpellier
  • Directeur : Thierry Laget Directeur général
  • Année de création : 1962
  • Effectif : 108 personnes
  • Département : (34) Hérault
Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les votes pour les Trophées des Epl 2022 sont clos ! Rendez-vous le mercredi 5 octobre au Congrès de Tours pour découvrir les lauréats !

En savoir plus

Top