menu

Autolib’ : l’engagement de Lyon Parc Auto au service d’une mobilité durable

Lyon Parc Auto - Trophées 2008 - Projet figurant au palmarès
Station Autolib' © LPA

Objectif

Autolib’, « une voiture juste quand il faut », est le service d’autopartage de l’agglomération lyonnaise qui vise à compléter la chaine des modes de déplacements alternatifs en proposant l’usage d’une voiture sans sa possession. Par ce nouveau service la Sem accompagne les Lyonnais vers la multimodalité et l’utilisation de modes de déplacements doux, en leur offrant la disponibilité d’une voiture en complément des TC et du Vélo’v, pour quelques heures, juste quand ils en ont besoin.

Description

Autolib’ est un système simple, pratique et économique de véhicules en « libre service » pour quelques heures ou quelques jours.
50 véhicules sont disponibles 24h/24 et 7j/7 dans 15 stations implantées pour l’instant dans les parcs de stationnement de LPA. Ils peuvent être réservés instantanément 24h/24 et 7j/7 par Internet ou grâce à un centre d’appels.
La carte d’utilisateur permet de prendre et de rendre un véhicule dans un même emplacement sans intervention extérieure, comme si c’était un véhicule personnel.
Autolib’ s’occupe de tout : entretien, révisions, assurance, gestion des places de stationnement attribuées…
L’utilisateur paie un abonnement mensuel puis uniquement ce qu’il consomme c’est-à-dire chaque réservation proportionnellement à la durée et aux kilomètres parcourus. Les tarifs sont « tout compris » et incluent même le carburant. Le budget est ainsi parfaitement maîtrisé.
Le système convient autant à des usages privés (soirées, week-end, courses, transport d’objets encombrants…) qu’à des professionnels (artisans, commerçants, professions libérales, associations, collectivités…).
Les véhicules ont été choisis pour leur faible taux d’émission de CO2, et Autolib’ propose même 2 véhicules hybrides à bicarburation électrique et essence. La gamme proposée répond aux différents besoins des particuliers et des professionnels : petites citadines, familiales et utilitaires. Des sièges enfants sont disponibles pour faciliter la vie des familles.

Effets

Avec plus de 420 abonnés et 600 conducteurs, Autolib’ participe pleinement à la rationalisation des déplacements en voiture dans l’agglomération. Les études ont montré que les utilisateurs de l’autopartage utilisent moins souvent la voiture, ce qui contribue à diminuer les kilomètres parcourus et les émissions de CO2. Par ailleurs, une voiture autopartagée remplace entre 6 et 8 voitures, soit 300 à 400 voitures pour Autolib’. C’est autant d’espace public libéré !
L’intensification de la communication depuis le début d’année permet de faire connaître ce service et Autolib’ enregistre plus de 30 nouveaux abonnés chaque mois.
Autolib’ fait évoluer les mentalités et incite à la dépossession de la voiture ou en tout cas freine l’achat du second véhicule. Les professionnels sont de plus en plus séduits par le service qui s’inscrit dans une démarche de rationalisation des coûts et de mise en place de plans de déplacements d’entreprises.

Financement

Autolib’, service créé début 2008, est intégralement financé par LPA. Le budget prévu pour cette première année est de l’ordre de 600 000 € avec un déficit de 220 000 €. LPA prévoit un retour à l’équilibre en 2011.
Des sommes importantes ont été consacrées au volet communication avec en particulier la création d’une charte graphique. Le nombre de voitures et de stations a presque triplé. Enfin, 4 personnes travaillent à temps complet dans le service qui s’appuie sur la structure LPA.

Valeur ajoutée de l'Epl

Autolib’ s’inscrit dans une réflexion stratégique à long terme menée par Lyon Parc Auto. En développant ce service, l’entreprise a été soucieuse d’apporter une réponse aux besoins des habitants de l’agglomération, tout en respectant les orientations des collectivités, dans un but d’intérêt général. Ces 3 éléments sont fondateurs des valeurs de LPA. De plus, la structure de Sem permet un portage financier sans recherche d’un profit immédiat, ce qui permet de développer l’offre et de supporter un retour à l’équilibre plus tardif.
Surtout, Autolib’ est né d’une reprise d’activité gérée préalablement par une association. Le statut de Sem a été fondamental dans les échanges pour aboutir au transfert : respect des engagements, des salariés et des clients, souci de la gouvernance, conscience de l’intérêt général, absence de prépondérance du critère de recherche de profits, confiance sont autant de valeurs partagées par les 2 entités et qui ont rendu possible l’aboutissement de ce projet.

Point de vue de l'élu

La Sem Lyon Parc Auto accompagne depuis de nombreuses années les collectivités dans leur politique de déplacements urbains, en mettant en œuvre des actions en faveur d’une mobilité durable. Cet engagement correspond à sa vocation et concrétise son investissement dans une politique volontariste de développement durable.
Avec Autolib’, LPA démontre que les entreprises publiques locales ont des capacités d’initiative et d’adaptation fortes, aux côtés des collectivités et au service du public.
Les moyens importants mobilisés par la Sem visent un développement rapide du service, avec un doublement de l’offre en 2008 et un plan d’extension ambitieux pour 2009.
Ainsi, Autolib’ trouve pleinement sa place dans la stratégie de multimodalité de la ville et propose un service qui manquait à notre agglomération, en complétant les offres alternatives de déplacements mises en place par le Grand Lyon et le Sytral.
Jean-Louis Touraine

Quelques chiffres

15 stations et 50 véhicules en juin 2008.
22 stations et 70 véhicules à l’automne 2008.
420 abonnés représentant plus de 600 conducteurs (juin 2008).
30 nouveaux abonnés par mois.
21 % des abonnés ont au moins un enfant de moins de 10 ans.
17 % des abonnés sont des entreprises ou des professionnels.
74 % des abonnés n’ont aucun véhicule personnel.
Chaque véhicule est utilisé au moins une fois par jour.
A chaque sortie une voiture parcourt en moyenne 75 km.

À propos de l'Epl

Lyon Parc Auto

  • Président : Jean-Louis Touraine Député du Rhône, 1er adjoint au maire de Lyon, conseiller communautaire
  • Directeur : François Gindre Directeur général
  • Année de création : 1969
  • Effectif : 162 personnes
  • Département : (69) Rhône
Top