menu

Val de Loire : Le Min, tremplin des producteurs locaux

Publié le 11 octobre 2013, par Patrick Cros/Naja

Le Min du Val de Loire affirme son soutien aux circuits de proximité. Les producteurs locaux y approvisionnent les professionnels des métiers de bouche et les collectivités d’Anjou via des grossistes. Une nouvelle campagne de sensibilisation a été lancée en septembre auprès de 2 500 agriculteurs du département et des cantons limitrophes.

Plus d’une centaine de producteurs locaux travaillent avec le Min du Val de Loire, en particulier à Vivy, dédié aux fruits et légumes. © DR

Cinq fois par semaine, les étals et allées du marché de gros d'Angers et du marché de fruits et légumes de Vivy se couvrent de produits frais. Plus d'une centaine de producteurs locaux apportent une production destinée en grande partie, via des grossistes, aux professionnels des métiers de bouche et aux collectivités. « La demande de ces dernières est de plus en plus importante », commente Jacques Mary, directeur de la Sominval, Sem gestionnaire du Min du Val de Loire qui regroupe les deux marchés.

Plus de 27 000 tonnes de fruits et légumes sont ainsi échangées chaque année à travers le Min, par l'intermédiaire de grossistes ou en direct.  S'ils représentent les trois quarts des produits frais, on y trouve aussi des produits laitiers tels que yaourts et fromages, ou encore de la viande qui transite par l'abattoir du département. « Cette logique de circuit de proximité que nous voulons valoriser implique que les producteurs soient situés à moins de cent kilomètres d'Angers », précise Jacques Mary.

Des actions de sensibilisation
Tous les producteurs locaux n'ont pas encore saisi l'opportunité de travailler avec le Min. Un mailing a été envoyé en septembre à 2 500 d'entre eux pour leur rappeler que les Marchés de gros d'Angers et de Vivy proposent aux agriculteurs, maraîchers et 
arboriculteurs locaux « de nombreux débouchés pour leurs produits ». Une stratégie défendue par les élus. Pour la Ville d'Angers, le Conseil général de Maine-et-Loire, et la Chambre d'agriculture, « il est important de développer un réseau local et une ceinture verte, capables de limiter l'impact transport, de soutenir les producteurs et d'approvisionner les habitants et la restauration collective en produits de qualité », explique Jacques Mary.

La Chambre d'agriculture et l'Association des maires de France ont d'ailleurs organisé le 2 octobre une table ronde sur l'intérêt de promouvoir les produits de proximité en restauration collective. Le Min est devenu en Val de Loire l'un des acteurs essentiels de cette dynamique. Au total, 73 entreprises sont installées sur ses deux marchés de gros, générant plus de 650 emplois : vendeurs, caristes, chauffeurs/livreurs, comptables, logisticiens, réparateurs, ou encore télévendeurs.

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top