menu
Provence-Alpes-Côte d’Azur

Un nouveau visage pour Marseille

Publié le 9 décembre 2011, par Patrick Cros/Naja

Titulaire depuis janvier 2011 d’une concession d’aménagement dénommée « Grand centre ville », la Soleam conduit à Marseille une vaste opération qui va transformer la Cité phocéenne. Un budget de 235 millions d’euros est prévu sur dix ans.

La Soleam conduit à Marseille une vaste opération qui va transformer la Cité phocéenne. © DR

C'est sur un territoire de mille hectares que la Soleam interviendra sur 10 ans, de 2011 à 2021. « Ce programme de renouvellement urbain prévoit la revitalisation de 35 pôles dégradés de l'hypercentre, soit 3 400 immeubles et 16 000 logements, à l'intérieur de 7 des 16 arrondissements de Marseille », explique Jean-Yves Miaux, directeur général de la Soleam.

La Société publique locale d'aménagement a déjà commencé à s'attaquer aux sept premiers pôles prioritaires. « Sur certains de ces pôles, des appels à projet seront lancés auprès de promoteurs investisseurs », ajoute Jean-Yves Miaux. Au programme : un budget de 235 millions d'euros pour construire ou rénover 1 500 logements, en réhabiliter 2 000, ravaler près de 800 immeubles et intervenir sur 20 000 m2 d'équipements publics ou de locaux d'activité, et 15 000 m2 d'espaces publics. « C'est une opération de longue haleine qui va transformer le visage de l'hypercentre de Marseille, commente le directeur général de la Spla. La montée en puissance opérationnelle, administrative et foncière se fera progressivement ».

Un travail au cas par cas
Chaque pôle, pouvant aller de quelques immeubles à plusieurs centaines, a en effet sa problématique. « Dans certains secteurs, de simples réhabilitations suffiront, dans d'autres il faudra monter des opérations de démolition-reconstruction, des procédures lourdes qui impliqueront de réaliser au préalable des études sociales pour le relogement », commente Jean-Yves Miaux. Une équipe de 14 spécialistes de la Spla, sous l'autorité d'une directrice de département renouvellement urbain, est dédiée à l'opération.

Parmi les pôles les plus avancés : Canebière-Feuillants, où la rénovation d'un îlot composé d'immeubles haussmanniens sera l'un des symboles du renouveau de la Canebière. Autre exemple : Fonderie Vieille avec la réhabilitation d'immeubles anciens très dégradés qui appartenaient à un marchand de sommeil. Ce pôle pourrait permettre la création de logements et l'agrandissement d'une école. « A chaque fois, après diagnostics approfondis, la Soleam fait à la ville des propositions de programme et de procédures, puis précise les bilans prévisionnels et le planning. Ces propositions sont ensuite étudiées et validées par un comité de pilotage composé d'élus et des maires de secteurs concernés », précise Jean-Yves Miaux.

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top