menu
Outre-mer

Transport : Une Sem contre les embouteillages de Nouméa

Publié le 2 décembre 2010, par Johannes Braun/Naja

Créée en 1979 pour gérer les deux seules routes à péage de Nouvelle-Calédonie, la Savexpress réfléchit à de nouvelles solutions pour désengorger Nouméa. Parmi les mesures envisagées, le développement des transports en commun et de navettes maritimes pour desservir la presqu’île.

Les deux routes à péage exploitées par la Savexpress voient passer chaque jour plus de 30 000 véhicules. © Savexpress

Avec une population en forte croissance et près de 15 000 nouveaux véhicules chaque année, la capitale de Nouvelle-Calédonie, Nouméa, n'arrive pas à se sortir des ses problèmes de circulation. Chaque matin et chaque soir, ce sont des milliers de voitures qui bouchonnent aux entrées de la ville. Un défi de taille pour la Savexpress, société d'économie mixte créée en 1979 pour gérer le réseau de routes à péage de l'archipel.

Cette dernière exploite à l'heure actuelle un tronçon de 18 km desservant la partie Nord de l'agglomération, où se situe l'aéroport international, et un autre de 7 km reliant la ville centre et la commune périphérique du Mont Dore. Hélas, malgré les services rendus par ces infrastructures en matière de fluidité du trafic, permettant chaque jour à plus de 30 000 automobilistes d'éviter les cols environnants, le problème est loin d'être résolu. Pour cause, la capitale rassemble la quasi-totalité des activités économiques et des institutions administratives du territoire et concentre en conséquence 100 000 de ses 230 000 habitants. Le développement de l'usine au Nord de l'île induit parallèlement une forte hausse du trafic de poids lourds du Sud vers le Nord aggravant une situation déjà critique. C'est pourquoi après avoir récemment investi plus de 6 milliards de francs pacifiques (plus de 50 millions €) dans le doublement de son tronçon Nord, la Savexpress se tourne aujourd'hui vers de nouvelles solutions. Une réponse qui pourrait évidemment passer par l'extension de son réseau mais pas seulement.

Face à l'ampleur du problème, la Province Sud, autorité concédante, réfléchit également au développement des transports en commun, à la création de parkings en périphérie et à la mise en place de navettes maritimes pour desservir la presqu'île de Nouméa. Ainsi, si ces activités sortent du champ d'action actuel de la Savexpress, sa présidente, Cynthia Ligeard, n'exclut pas « une évolution de la Sem pour pouvoir participer à une prise en charge plus complète de la problématique des transports ».

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Le Jury s’est réuni le 15 juin dernier et a présélectionné 14 candidats !

Votez dès à présent pour votre préféré !

En savoir plus

Top