menu

Terra Botanica : ouverture en Anjou du royaume des végétaux

Publié le 30 mars 2010, par Patrick Cros/Naja

C’est un événement de niveau européen. Après des années de préparation, le premier parc entièrement consacré au végétal sera inauguré le 3 avril à Angers (Maine-et-Loire), et ouvrira au public le 10 avril. Géré par la Saeml Terra Botanica, il offrira alors sur 11 hectares une prodigieuse rencontre avec pas moins de 60 000 m2 de jardins et paysages, 25 000 m2 d’espaces aquatiques et de serres jalonnés de 40 attractions et animations dédiées au plantes, parfois très rares. Venus des quatre coins du monde, plus de 275 000 arbres et végétaux ont été plantés pour créer un site qui se veut exceptionnel.

Plus que centenaire, les fougères arborescentes qui viennent d’être livrées au parc font parties des derniers préparatifs avant l’ouverture le 10 avril ©Terra Botanica

A quelques jours de son ouverture officiel en Anjou, Terra Botanica peaufine les derniers préparatifs. Arrivées d'Australie en bateau il y a deux ans pour être acclimatées en serre dans la pépinière vendéenne des frères Ripaud, spécialiste des végétaux rares, une trentaine de fougères arborescentes d'environ cinq mètres de haut ont été installées. Plus que centenaires, spécialement venues en bateau « du bout du monde », elles symbolisent l'ambition du parc d'être un lieu d'exception. Elles font désormais partie du département baptisé « Mystérieux » qui raconte l'origine de la vie. Ces plantes se sont en effet développées sur Terre il y a 130 millions d'années et ont même connu les dinosaures, à l'époque du jurassique, pour lesquels elles représentaient un met apprécié. Elles s'ajoutent aux 275 000 végétaux déjà installés à travers le parc pour une découverte multidimensionnelle de la flore des six continents.

À la fois ludique et pédagogique, le parc offre « un voyage exceptionnel aux racines du monde », commente Jean-Pierre Chavassieux, président de la Saeml Terra Botanica (détenue à 51 % par le département, à 21 % par les villes d'Angers, d'Avrillé et l'agglomération). Plus de 200 000 visiteurs sont attendus dès cette année sur ce nouveau site qui devrait rapidement devenir l'une des nouvelles locomotives touristiques locales. Objectif : dépasser la barre des 400 000 visiteurs dans quatre ans, soit bien plus que le Zoo de Doué la Fontaine (250 000 visiteurs), l'Abbaye royale de Fontevraud (180 000 visiteurs), ou encore les châteaux d'Angers et de Saumur, autres points forts locaux avec qui il entrera en synergie. La billetterie sera bientôt accessible en ligne avec des forfaits journée mais aussi des Pass saison proposés pour un accès illimité durant toute l'année, soit du 10 avril au 3 novembre prochain.

Terra Botanica propose aux visiteurs un véritable voyage à la conquête du végétal à travers quatre univers : « le Convoité, le Généreux, le Mystérieux, l'Apprivoisé ». Ce dernier suit l'évolution et l'adaptation des plantes à travers le temps tandis que le Mystérieux retrace les grands moments géologiques et climatiques de la planète et aide à comprendre le fonctionnement des végétaux. Le circuit du parc amène également le visiteur à se transformer en aventurier dans le secteur du Convoité en le faisant voyager à travers diverses explorations ou découvrir l'union entre l'Homme et la Nature dans le secteur du Généreux.

Écoles, universités, entreprises et scientifiques disposent également d'un centre au coeur du parc avec un espace d'exposition de 350 m², un amphithéâtre de 325 places et 4 salles modulables d'une capacité de 80 à 100 personnes. Idéalement situé à 2 h 30 de Paris, 1 h de Nantes, 1 h 40 de Rennes, 1 h du Mans et 1 h 20 de Tours, Terra Botanica est directement accessible par le contournement nord d'Angers et sera, à terme, desservi par la première ligne du tramway.

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top