menu
Normandie

Sur le Plateau de l’espace à Vernon (Eure), la haute technologie mise sur orbite

Publié le 19 mai 2015

La Spl du Plateau de l’espace a signé depuis décembre plusieurs contrats qui mettent à disposition d’entreprises d’anciens bâtiments du LRBA (Laboratoire de recherches balistiques et aérodynamiques). L’objectif est de transformer ce site abandonné par la Direction générale de l’armement en un campus dédié aux hautes technologies.

Les vingt hectares de l’ancien site du LRBA © Spl du Plateau de l’espace

C’est le renouveau de l’un des berceaux de l’aventure spatiale qui a été lancé à Vernon, dans l’Eure. Un an après l’achat par la Ville des vingt hectares du LRBA (Laboratoire de recherches balistiques et aérodynamiques), la Société publique locale (Spl) du Plateau de l’espace, gestionnaire et aménageur du site pour le compte de la collectivité, a signé une première série de baux d’occupation. En s’installant ici, le motoriste Snecma, le grossiste en composants électroniques et de télécommunication Keeper et le spécialiste en « paliers à sustentation électromagnétique » S2M filiale du groupe SKF, devraient commencer à redonner vie à des infrastructures abandonnées par la Direction générale de l’armement depuis 2012. Un premier succès pour la Spl du Plateau de l’espace, spécialement créée en mars 2013 pour valoriser les 70 000 m² de bâtiments et 133 habitations du site, avec l’ambition d’en faire à terme un campus technologique. Pour y parvenir, la Spl s’appuie également sur la proximité d’une importante concentration d’ingénieurs et de techniciens avec, entre autres, la division du groupe Safran qui conçoit et fabrique les moteurs d’Ariane 5.

Des bâtiments clés en main

Sur le Plateau de l’espace, les trois sociétés se sont installées dans des structures de 1 200 m², spécialement adaptées à leurs besoins par la Spl. Pour la S2M, par exemple, le bâtiment a été modifié « afin de pouvoir accueillir des bancs d’essais et de contrôle », précise Frédéric Thénot, directeur général de la Spl du Plateau de l’espace. Comme toutes les sociétés qui s’installent sur le site, elle paiera un loyer mensuel, auquel s’ajoute le remboursement du coût des travaux engagés par la Spl.
Des négociations sont en cours avec des firmes du secteur des hautes technologies et d’autres signatures sont attendues au cours des prochains mois. L’objectif de la Spl est de contribuer dès cette année à la création de 150 emplois, et de réoccuper plus d’un tiers des 133 habitations du Plateau. Ces logements, des maisons individuelles, sont progressivement rénovés. Ils accueilleront en priorité le personnel des entreprises. Des équipements sportifs sont également en rénovation et restructuration pour les futurs salariés mais aussi pour les habitants du territoire.

Patrick Cros – Naja

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top