menu

Reims : à l’assaut du Fort de la Pompelle

Publié le 1 septembre 2015

Les commémorations de la Grande Guerre ont donné au Fort de la Pompelle une seconde jeunesse. À la manœuvre, la Sem Agencia a su réunir une équipe pluridisciplinaire pour faire de ce lieu de mémoire un espace muséographique de référence. 

Lieu de mémoire, le Fort de la Pompelle à Reims a bénéficié d’une mise en valeur exceptionnelle.

Les commémorations de la Première Guerre mondiale ont fourni à la Ville de Reims une bonne raison de mettre en valeur le Fort de la Pompelle, une des sept fortifications qui ceinturaient la capitale champenoise à la fin du 19e siècle. L'édifice, qui fut le théâtre de combats acharnés durant la Grande Guerre, abritait un musée de 500 m2 plutôt "vieillot", des objets rares peu mis en valeur, son esplanade non aménagée servait de parking : rien de très attractif. « La Ville a lancé un appel d'offres de maîtrise d'ouvrage déléguée que nous avons remporté en septembre 2012 », se souvient Amandine Festuot, responsable d'opérations à Agencia, Sem de l'agglomération de Reims. « Son projet était de réaliser la valorisation historique, muséographique et scénographique du Fort ».

Dès lors, la démarche d'Agencia est de réunir une équipe pluridisciplinaire dans le but d'appréhender la problématique de la rénovation des lieux dans toutes ses dimensions. Les équipes de la Sem, les services techniques et culturels de la Ville, le conservateur du musée, un représentant des Bâtiments de France (le Fort étant classé), un architecte muséographe et scénographe, un paysagiste, un graphiste, un scénariste, plusieurs bureaux d'études techniques pour la mise en lumière, la rénovation des installations électriques… Tous ont dû apprendre à travailler ensemble extrêmement rapidement pour mener à bien le projet.

18 000 visiteurs de plus en un an 

Désormais, le musée couvre un espace de 1 000 m2. Les objets, notamment une collection unique de 550 casques de l'armée impériale, bénéficient de nouveaux socles, vitrines et éclairages qui en restituent tout l'éclat. L'esplanade a été libérée, dégageant toute la perspective qui conduit à l'enceinte fortifiée, le parking ayant été déplacé en contre-bas. Dès l'aire de stationnement, une signalétique répondant à une charte graphique guide le visiteur pour le faire entrer peu à peu dans l'univers du Fort. Le tout aura été réalisé en 5 mois et livré à temps pour une inauguration en présence du chef de l'Etat, François Hollande, en juillet 2014. « En un an, le Fort de la Pompelle a enregistré 18 000 visiteurs de plus que l'année précédente », souligne Amandine Festuot. L'opération entièrement financée par la Ville de Reims a coûté 3 millions d'euros, dont 2,5 millions de travaux. 

Stéphane Davin/Naja 

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top