menu
Occitanie

Lot : Un cluster « Bâtiment économe » dans la dynamique locale

Publié le 30 janvier 2012, par Patrick Cros/Naja

En devenant membre cofondateur du cluster Bâtiment économe, la Sem LDA a voulu renforcer son implication dans la dynamique économique locale. Objectif : s’affirmer comme un acteur majeur de l’aménagement du Lot et en Midi-Pyrénées.

Projet de maison à énergie passive dans le lycée Louis Vicat à Souillac. © Sem LDA

C'est une nouvelle locomotive de l'économie locale qui a été lancée en 2006 avec la création de la Société d'économie mixte Lot Développement Aménagement (LDA). Les chiffres témoignent du travail réalisé par son équipe de 17 personnes : 500 sociétés ont été suivies (LDI), 101 contrats d'études et de travaux signés pour un montant de 22 millions d'euros, « auxquels il faut ajouter les 13 millions de la
filiale de portage immobilier CoLoDor, chargée depuis 2008 de porter l'immobilier d'entreprises », précise Henri Hérail, directeur général de LDA. Plus de 200 entreprises locales ont ainsi été mises à contribution et de nombreux partenariats se sont constitués au fil des ans. « Pour être efficace sur son territoire et répondre à l'attente des collectivités, il faut sortir de sentiers battus et ne pas rester un simple aménageur », explique Henri Hérail. Pour la Sem, le soutien et la participation au cluster Bâtiment économe se sont inscrits dans cette stratégie. « C'est un secteur d'avenir avec un énorme potentiel, surtout pour un territoire rural comme le notre où l'habitat comme l'énergie sont des éléments clés », confie le directeur général de LDA. « La maîtrise de l'énergie au sein des process de construction et d'exploitation des bâtiments présente un enjeu stratégique considérable », confirme Sylvie Lacouture, directrice générale de la Semateg, Société d'économie mixte d'aménagement du Tarn-et-Garonne qui a également adhéré au pôle « Bâtiment économe ».

Des bâtiments à réinventer
Aujourd'hui membre du conseil d'administration du cluster, la Sem LDA participe à son animation et à la veille technologique. L'objectif est de contribuer « à la mise en mouvement de tout un développement économique, de recherche et formation, à travers une nouvelle dynamique industrielle autour de potentiels disponibles dans des filières existantes ». La finalité du cluster est en effet de contribuer à la réduction des consommations énergétiques des bâtiments dans l'ensemble de la chaîne, de la fabrication des matériaux jusqu'à la déconstruction, en intégrant transport, mise en œuvre des matériaux et technologies, leurs qualités thermiques tout au long de la vie des bâtis au sein desquels ils seront utilisés.

« Ce challenge impose des ruptures profondes avec des inventions à développer dans les matériaux, les régulations, la nature des énergies utilisées, ou encore les études thermiques », commente Henri Hérail. La Sem va, par exemple, réaliser pour la Communauté de communes du Pays de Souillac un démonstrateur, une maison à énergie positive, destiné au lycée Louis Vicat, spécialisé dans les métiers de la construction et de l'énergétique du bâtiment et membre du cluster. Une future vitrine énergétique pour LDA comme pour l'établissement scolaire, l'intercommunalité et le cluster, en adéquation avec les ambitions du Grenelle de l'Environnement. Enfin, la Sem va promouvoir en 2012 sa filiale « Energie locale » dédiée au développement de projets de production d'électricité à partir d'énergies renouvelables.

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les votes pour les Trophées des Epl 2022 sont clos ! Rendez-vous le mercredi 5 octobre au Congrès de Tours pour découvrir les lauréats !

En savoir plus

Top