menu

Les projets d’exposition ont leur guide

Publié le 1 février 2013, par Patrick Cros/Naja

Le « Projet d’exposition / Guide des bonnes pratiques », a été dévoilé au Sitem 2013 (Salon international des musées, des lieux de culture et de tourisme) qui s’est tenu à Paris du 29 au 31 janvier. L’ouvrage, financé par la Fédération des Epl, se veut une référence pour l’ensemble des acteurs du secteur des expositions.

Le « Projet d’exposition / Guide des bonnes pratiques » sera d’abord proposé sur internet dans les prochaines semaines avant une éventuelle édition papier. © Véronique Desanslis – Christian Garon

« Depuis l'ouverture de sites phares comme Beaubourg en 1974 ou la Cité des sciences en 1982, la création de musées et d'expositions n'a pas cessé d'augmenter en suivant l'évolution des pratiques culturelles », explique François Le Jort, directeur production et exploitation du Voyage à Nantes, membre du comité de rédaction du guide, composé d'Epl, de scénographes, d'experts et autres professionnels¹. « On ne comptait pas moins de 70 millions de visiteurs d'expositions en 2009 ».

Le secteur depuis quelques années s'est professionnalisé, cependant, il n'existait aucun ouvrage de référence sur les aspects méthodologiques. L'idée d'un guide sur les projets d'exposition avait germé en 2010, lors d'une table ronde organisée au Sitem, au sein d'un groupe de réflexion et de concertation entre les commanditaires ou maîtres d'ouvrage et l'association Scénographes. Pour réaliser un ouvrage « à la hauteur de projets toujours plus innovants », plusieurs experts se sont associés à ce travail, dont Gilbert Leguay, président de l'Association dédiée à l'assurance des créateurs (ADAC), Stéphanie Zeller, avocate au cabinet Zeller, et Nicole Sitruk, conseil et expertise juridiques de la Mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques (MIQCP).

Poser les conditions nécessaires aux bonnes pratiques
Les projets d'exposition sont en effet devenus de véritables projets pluridisciplinaires. Leurs modes de production doivent s'adapter non seulement au concept de l'exposition, mais aussi à l'environnement de son projet. Ils font appel à de multiples acteurs, à de multiples compétences et savoir-faire plus souvent artisanaux qu'industriels. « Chaque exposition et chaque projet est unique », commente François Le Jort. « Il n'y a pas une recette. Simplement des principes qu'il faut à chaque fois préciser et accorder aux particularités du projet et de son contexte ». Les Epl qui ont fait leurs preuves dans l'organisation ou l'accueil d'expositions en tant que maîtres d'ouvrage, se sont également impliquées dans la réalisation du guide avec Le Voyage à Nantes, La Cité de l'espace (Toulouse), ou encore la Société d'équipement du Rhône et de Lyon (pour le Musée des Confluences à Lyon).

L'ambition de cet ouvrage de 150 pages environ est donc d'offrir les possibilités de bien, ou de mieux, envisager les conditions d'organisation, de conception et de gestion mises au service de projets d'exposition « toujours plus exigeants mais également encadrés par des budgets contenus ». Tous les points clés sont mis en avant et décryptés : du projet lui-même, à la chaîne de production, en passant par les acteurs, la passation des commandes ou encore les contrats. Pour se caler au mieux à la réalité du terrain et prendre en compte les dernières remarques pertinentes, l'ouvrage a été soumis en janvier à une ultime relecture auprès d'une vingtaine de professionnels triés sur le volet, réputés pour leurs expériences, tels que commanditaires, commissaires d'exposition, concepteurs, entrepreneurs… Proposé d'abord sur internet au cours des prochaines semaines, le guide pourrait ensuite être édité dans une version papier.


¹ Epl, scénographes, experts, universitaires


Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les votes pour les Trophées des Epl 2022 sont clos ! Rendez-vous le mercredi 5 octobre au Congrès de Tours pour découvrir les lauréats !

En savoir plus

Top