menu

La SNI veut doper l’accession à la propriété

Publié le 26 juin 2008, par Patrick Cros/Naja

Avec la création de la SNAP (Société nationale d’accession à la propriété), spécialement dédiée à l’accession sociale, la SNI (Société nationale immobilière), qui possède une forte expérience sur le locatif, souhaite offrir un véritable parcours résidentiel par la réalisation d’un millier de logements d’ici à 2010.

Croquis d’une opération immobilière de la SNAP à Lyon pour la Zac du Bon Lait. © Atelier Arche

« Nous voulons permettre une vraie accession sociale à la propriété pour tous les revenus modestes et pas seulement pour les primo accédants », explique Guy Bernfeld, directeur général de la SNAP (Société nationale d'accession à la propriété) et directeur de la SNI Ile-de-France. Créée en 2007 par la Société nationale immobilière (SNI) et Procivis (Crédit immobilier de France), la nouvelle structure bénéficie du savoir-faire très complémentaire des deux réseaux nationaux. « Ce travail commun permet de réaliser des synergies qui vont bien au-delà de l'accession sociale », commente Guy Bernfeld.

La SNAP s'engage ainsi sur la construction de 200 logements en 2008, suivie de 400 en 2009 et de 400 en 2010. En s'appuyant sur les structures des deux réseaux, elle va mettre en oeuvre pour la moitié de sa production « un nouveau produit à très haute performance énergétique issue de la filière sèche qui combinera la qualité architecturale et la rapidité d'exécution à un prix très compétitif ». Ce mode de production modulaire, qui s'appuie sur un marché cadre avec le groupe Beneteau, permettra de réaliser des éco-quartiers de 50 à 60 maisons à l'hectare « dans des délais très courts ». L'acquisition par les ménages s'appuiera sur l'arsenal des prêts existants (Pass Foncier, prêt accession sociale et prêt à taux zéro). « Le Pass Foncier, nouveau dispositif lancé l'an dernier suite à une convention passée entre l'État, le 1 % logement et la Caisse des dépôts est une formule intéressante qui pousse les collectivités locales à s'impliquer et permet aux ménages de rembourser en deux temps, en dissociant l'acquisition du foncier de celle du bâti », commente Guy Bernfeld.

Le groupe SNI compte aujourd'hui 4 500 salariés, gère plus de 268 000 logements et construit environ 5 000 logements locatifs par an. Grâce à la SNAP, la SNI vise, en complément, la production d'ici 4 à 5 ans de 2 000 logements par an pour l'accession sociale. « Ils seront créés, en particulier, sur des marchés tendus comme l'Arc Atlantique, le littoral Méditerranéen, le sillon Rhodanien et l'Ile-de-France », précise Guy Bernfeld.

 

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top