menu

La Folle Journée, un évènement bien orchestré

Publié le 18 juin 2008, par Fabienne Berthet/Naja

La Folle journée de Nantes, un événement musical inédit qui se déroule pendant 5 jours, assure à la ville de Nantes principalement, et à la région des Pays de la Loire, de réelles retombées économiques et une image d’ouverture culturelle renforcée.

Concert durant La Folle Journée de Nantes. © La Folle Journée

Pour la 14e édition de la Folle Journée, une manifestation musicale unique en son genre, qui s'est déroulée en janvier 2008, Schubert a été mis à l'honneur. « Après Mozart, Beethoven, Schubert, Brahms, la musique française, italienne, russe … Bach et les grands compositeurs du baroque allemand sont programmés pour l'édition 2009 », précise Michèle Guillossou, la directrice de la Sem « la Folle Journée », créée en 2005 pour assurer la production de l'événement et son organisation générale.

Un travail réalisé conjointement avec René Martin, le directeur artistique et l'initiateur de la Folle Journée, lancée en 1995, tandis que la Cité des Congrès prend alors en charge l'organisation et la production du festival, qui, rappelons-le, a l'ambition d'offrir en un lieu unique une vision aussi exhaustive que possible des œuvres d'un compositeur ou d'une famille de compositeurs. Avec un ton résolument novateur pour ouvrir la musique au plus grand nombre. Ainsi, l'affiche de l'édition 2008 donne la mesure de cette volonté de désacralisation, via une image de Schubert chaussé de baskets bleu.

Le public, lui, est fidèle au rendez-vous. Cette année, 121 000 entrées dont 6 700 scolaires ont été enregistrées sur 128 0000 billets disponibles. Soit un taux de fréquentation de 94 % pour les 237 concerts en salle et les 22 concerts du kiosque à musique. Au total, 1 800 artistes ont participé à l'événement, qui se prolonge au-delà de la Cité des Congrès.

En effet, 10 concerts se sont déroulés hors les murs, dans les maisons de quartier, au centre de détention ou à l'université. Car La Folle Journée n'est pas seulement un événement durant le dernier week-end de janvier, elle porte la musique dans toute la région Pays de la Loire depuis 2003. Avec à la clé, 50 000 billets vendus pour 150 concerts. Une affluence qui a des répercussions sur l'économie locale, que ce soit le tourisme, les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration, dynamisés tout comme l'emploi saisonnier. La vente de biens culturels DVD, CD, de produits labellisés La Folle Journée suit dans la foulée une courbe ascendante. Mais, c'est aussi toute l'attractivité du territoire qui se trouve renforcée d'autant que l'événement s'exporte au-delà des frontières hexagonales : au Brésil ce mois-ci, au Japon le mois dernier.

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top