menu

Euralille 3000 réinvente Euralille

Publié le 27 avril 2015

Après quatre ans d’études et de concertations, Euralille se prépare à une nouvelle dynamique imaginée par les grands acteurs locaux sous l’impulsion de la Spl Euralille pour la Métropole et la ville de Lille. Mixité fonctionnelle, valorisation d’espaces en friche et transports sont au cœur des nouveaux enjeux de ce projet baptisé Euralille 3000. Les aménagements de ce quartier de gares et d’affaires devraient s’étaler jusqu’en 2020.

La gare Lille-Flandres en cours de rénovation au centre d’Euralille © DR

Avec des équipements publics vieillissants, deux gares, un tramway et un métro victimes de leur succès, une offre de bureaux en flux tendu et un manque de diversité fonctionnelle, Euralille, le troisième quartier d’affaires Français, devrait retrouver un nouveau souffle. C’est ce que propose de lui donner la Métropole et la Ville de Lille avec le projet Euralille 3000 piloté par la Spl Euralille. « C’est une nouvelle étape clé pour le quartier qui a fêté l’an dernier ses 20 ans et devait se réinventer comme l’ont fait La Défense à Paris et La Part-Dieu à Lyon », commente Michel Bonord, directeur général de la Spl. Parmi ses sites emblématiques actuels : les gares de Lille-Flandres et Lille-Europe qui accueillent TER, TGV, Thalys et Eurostar, un centre commercial construit par Jean Nouvel, un Grand Palais avec Zénith-Aréna, plusieurs amphithéâtres et halls d’exposition, ou encore deux tours d’affaires parmi les plus hautes de France.La Spl a d’abord organisé des études, un diagnostic, ainsi qu’une concertation en deux phases, qui s’est achevée officiellement le 20 avril par une réunion publique présentant les grands axes du projet. En plus des collectivités, tous les grands acteurs publics et privés d’Euralille y ont participé, dont Gares & Connexions (SNCF), Transpole (exploitant du réseau de transport en commun lillois) et Unibail (propriétaire du centre commercial). Le projet qui se dessine permettra d’améliorer la desserte du quartier, de développer des cheminements doux, de densifier les bureaux, de créer des logements et d’élargir l’offre fonctionnelle. Les discussions de la Spl avec les collectivités portent maintenant sur les modalités opérationnelles et contractuelles d’Euralille 3000.Un quartier « agréable à vivre »« Une dimension humaine sera ainsi donnée au quartier et en particulier à son pôle d’affaires, dans une logique de mixité des fonctions urbaines », explique le directeur général de la Spl à qui sera confié l’aménagement du quartier par la MEL (Métropole Européenne de Lille). Il se fera sur la base d’un plan-guide écrit par les architectes-urbanistes de l’agence Saison-Menu choisie par la Spl après appel d’offres. Equipements publics, parkings et accès seront retravaillés pour plus d’attractivité. Un millier de logements devraient être créés autour des huit hectares du parc Matisse, entre la porte de Roubaix et la gare de Lille-Europe. Des commerces, bars et restaurants devraient également voir le jour en rez-de-chaussée d’immeubles sur la place Saint-Hubert, au pied de la tour Lille-Europe et près du Grand Palais. Le pôle d’affaires sera densifié en valorisant des friches et espaces nouvellement créés. Au total, quelque 250 000 m² seront développés, dont 130 000 m² de bureaux, d’ici à 2020. Une des deux lignes de métro est également renforcée et les gares Lille Flandres et Lille-Europe sont réaménagées « pour devenir un véritable pôle gare » et se caler sur des flux en pleine progression. Euralille doit en effet se préparer à accueillir 50 % de voyageurs supplémentaires d’ici à 10 à15 ans.Patrick Cros – Naja

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Le palmarès des Trophées des Epl 2022 a été dévoilé le 5 octobre 2022 au congrès de Tours. Découvrez les lauréats !

En savoir plus

Top