menu
Bourgogne-Franche-Comté

Doubs : La SEDD fait ses galons dans l’hospitalier

Publié le 8 décembre 2009, par Johannes Braun/Naja

Sept ans après avoir participé à sa première opération sur un établissement de santé, la Société d’équipement du département du Doubs (SEDD) a livré l’année dernière un centre de soins de 150 lits sous sa propre maîtrise d’ouvrage. Un projet qui confirme la maturité de la Sem sur ce créneau.

La construction du centre de soins de Tilleroyes a coûté près de 22 millions d’euros. © SEDD

La Société d'équipement du département du Doubs (SEDD), qui a fêté ses 50 ans l'an dernier, a récemment réalisé sous sa propre maîtrise d'ouvrage un centre de soins de 150 lits à Besançon pour un investissement de 22 M€. La structure a été livrée fin 2008 à Dexia et Élyo-Suez, qui en assureront l'exploitation. Capteurs solaires, puits canadien, matériaux optimisés, orientation du bâtiment, possibilité de récupération des eaux de pluie, tout a été étudié pour réduire au maximum le prix de fonctionnement de l'équipement et s'assurer de sa compétitivité. « Cette opération montre que nous pouvons être des opérateurs à risque sur ce type de projets », se félicite Bernard Bletton, directeur général délégué de la Sem.

Créée après-guerre pour gérer les projets de reconstruction urbaine de Besançon et de Montbéliard, la société s'est fortement diversifiée pour répondre aux attentes des collectivités du département en matière d'aménagement. C'est ainsi qu'en 2001, la SEDD se lance aux côtés de la Sem avignonnaise Citadis dans la restructuration et l'extension du service d'urgences du CHU de Besançon. Une opération de 7 000 m2, d'un coût global d'environ 10 M€ sur trois ans, qui a permis à l'entreprise d'apprendre le métier aux côtés d'un partenaire déjà doté d'une forte compétence hospitalière. En 2005, c'est le centre hospitalier de Pontarlier qui fait appel à la SEDD pour la construction d'un pôle mère-enfant de 6 500 m2. La société renoue son partenariat avec Citadis et quatre ans plus tard, l'équipement est livré, dans les règles et dans les délais. « L'hospitalier est un métier spécifique avec ses principes, ses modes de concertation et ses délais contraints, ses interventions en site occupé, c'est pourquoi nous avons ciblé des opérations de moyenne importance pour acquérir une expérience », explique Bernard Bletton.

Dans le même temps, la Sem s'est fait la main sur plusieurs projets de structures d'accueil des personnes âgées pour le compte de petites collectivités, comme à Pierrefontaine-les-Varans, où elle a livré en 2008 une maison d'accueil rurale pour personnes âgées. Forte de cette nouvelle compétence, la SEDD entend renforcer sa présence sur les opérations de santé du département, aussi bien dans le cadre de maîtrises d'ouvrage déléguées, qu'en propre. Un autre projet d'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de 3 400 m2 est justement en cours d'étude à Nozeroy, en collaboration avec la Société comtoise d'aménagement et de développement (Socad).

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Le palmarès des Trophées des Epl 2022 a été dévoilé le 5 octobre 2022 au congrès de Tours. Découvrez les lauréats !

En savoir plus

Top