menu
Bretagne

Brest : synergie pour un Tram

Publié le 5 février 2009, par Patrick Cros/Naja

Chargée de mettre en place la première ligne de tramway brestoise, la SemTram a développé une stratégie novatrice. De la communication, aux études en passant par la gestion des travaux, la Sem est sur tous les fronts pour faire de cette réalisation un succès qui mettra en valeur la communauté urbaine et transformera le rapport avec l’espace de ses 220 000 habitants. Un groupement d’achat pour le matériel roulant a même été réalisé avec Dijon. Une première.

La station Coat Tan, entre les grands ensembles et le centre commercial © Maîtrise d’oeuvre TEO/design support LAC Sovann Kim/design tramway Avant-Première Lyon

Le rendez-vous est pris. Le samedi 23 juin 2012 à 11 h, juste avant le célèbre Festival nautique, la place principale de Brest sera en fête pour un événement qui marquera la ville pour des décennies : l'inauguration de sa première ligne de tramway. Une véritable révolution pour cette agglomération de huit communes qui adopte ainsi résolument un nouveau mode de transport moderne et durable. « L'arrivée du tramway changera la ville », commente Yvon Puill, directeur général de la Sem d'aménagement Tram, chargée de réaliser la ligne de 14,3 km avec ses 27 stations. « Au-delà de sa fonction structurante urbaine majeure, c'est aussi le rapport de la ville avec l'espace qui sera modifié ».

Véritable chef d'orchestre de ce projet, la SemTram s'occupe de l'ensemble de ses aspects pour une livraison « clé en main ». Spécialement créée en 2006 par Brest métropole océane (BMO), la Communauté urbaine de Brest, la Sem s'occupe aussi bien de la communication et de l'information de la population que des études et de la gestion des travaux. Côté financier, elle a réussi une belle opération en novembre en signant un accord avec Dijon, qui prépare également la réalisation de son tramway, pour l'acquisition groupée du matériel roulant. Budget global de ce groupement d'achat : 120 millions d'euros. Une première en France à ce niveau d'investissement. « Cela devrait permettre une économie de 10 % sur le budget tramway, soit environ 5 millions d'euros », précise Yvon Puill. Cette synergie entre les deux villes pourrait également s'élargir aux matériels de maintenance et aux sous-stations électriques.

C'est toute l'économie brestoise qui bénéficie du projet : 60 % du budget global, soit plus de 150 millions d'euros, est injecté dans des entreprises locales. La population est également impliquée dans le projet par la Tram. En juin dernier, la Sem avait ménagé le suspens sur le choix du design. Pendant une semaine, elle avait entretenu l'événement, appuyée par les médias locaux et une équipe d'animation dédiée, avant de dévoiler la maquette, grandeur nature, à l'intérieur d'un cube géant, sur la Place de la Liberté, en cœur de ville.

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top