menu
Bretagne

Brest réinvente son centre-ville

Publié le 4 octobre 2011, par Patrick Cros/Naja

En prenant possession d’une quinzaine d’hectares de friches militaires au cœur de la commune bretonne, sur le Plateau des Capucins, Brest Métropole change la donne urbaine. Le site offre l’opportunité de réinventer un nouveau centre-ville et de valoriser une partie de l’histoire de Brest.

Vue sur les ateliers du Plateau des Capucins. © Benoît Stichelbaut

« C'est un terrain comme toutes les villes en rêve, en plein centre-ville sur la rivière Penfeld, berceau historique de Brest », explique Yves Courtot, directeur général de Brest Métropole Aménagement (BMA). Installés sur un éperon qui domine le centre-ville, les onze hectares du plateau des Capucins représentent, il est vrai, un lieu de choix pour le développement de la cité bretonne. Utilisé par l'armée au cours des dernières décennies, l'ensemble d'installations militaires et navales fut, pendant près d'un siècle et demi, un outil industriel à la pointe des technologies de construction navale, un lieu d'apprentissage et de travail qui a marqué plusieurs générations de Brestois. Un nouveau cap a été donné le mardi 25 janvier 2011, le site devenant officiellement la propriété de l'agglomération Brest Métropole Océane par le biais de son aménageur, la Sem BMA. Le coup d'envoi d'un projet ambitieux, réfléchi depuis plusieurs années, a pu alors être donné. « La dépollution pyrotechnique du terrain avait été réalisée par l'armée durant l'été 2009, suivie de la dépollution industrielle en 2010, commente Yves Courtot. Après validation du choix du promoteur, les travaux vont donc pouvoir démarrer dès les prochains mois sur deux premiers îlots ».

Un nouveau pôle dans les Ateliers historiques
Le projet des Capucins est constitué de deux secteurs d'aménagement complémentaires : les Ateliers et le Plateau. Sur ce dernier, un programme de bureau et de 200 logements mixtes, à hauteur de 10 000 m2 de Shon va d'abord être lancé. Au total 560 logements et 25 000 m2 de bureaux vont être créés sur le Plateau d'ici à 2016, sous la houlette de BMA et de l'architecte urbaniste Bruno Fortier, en charge de la conception. Ces programmes compléteront le nouveau pôle culturel et de loisirs, de niveau métropolitain, qui sera créé dans les anciens Ateliers de l'Arsenal, superbes bâtiments du XIXe siècle. Cet aménagement phare comprendra la Grande médiathèque, la Cinémathèque de Bretagne, le Fourneau (Centre national des Arts de la rue), un centre d'interprétation de la mémoire des Capucins, un cinéma multiplexe (de 8 à 12 salles). Le tout autour d'un espace public animé de restaurants et commerces. A l'interface entre le Plateau et les Ateliers, une esplanade (au-dessus d'un parking de 700 places), sera réalisée, ainsi qu'un hôtel de 150 chambres et une cité internationale de 35 chambres (dédiée aux enseignants et chercheurs). « L'ensemble est prévu selon les normes environnementales les plus avancées, avec un souci d'intégration à l'environnement proche », précise Yves Courtot.

Une liaison en téléphérique entre l'hypercentre de Brest, le futur réseau de tramway (qui verra le jour en 2012) et le Plateau des Capucins est actuellement à l'étude. Une nouvelle dynamique se met en place dans l'agglomération Brest Métropole Océane.

Trophées des Epl

Les Trophées des Epl

Les Trophées des Entreprises publiques locales visent à mettre en valeur des initiatives significatives de la performance économique, sociale ou environnementale des Epl.

En savoir plus

Top