menu

Les Epl dans la logique des clusters

Publié le 30 janvier 2012

Les clusters se révèlent des structures de choix pour favoriser l’innovation et développer de nouveaux marchés dans des secteurs d’avenir comme l’éco-habitat. Des Epl soutiennent cette dynamique de territoire comme Sipéa (Poitou-Charentes), Lot Développement Aménagement (Midi-Pyrénées) ou encore Domolandes (Landes).

Les Epl s’impliquent dans des clusters à travers la France comme en Aquitaine où Domolandes a été inauguré le 30 septembre 2011, à Saint-Geours-de-Maremne, sur le parc d’activités Atlantisud (Landes). © DR

En rassemblant dans une même filière, industriels, chercheurs et institutionnels, les clusters s’imposent aujourd’hui comme des structures de pointe pour le développement économique et la conquête de nouveaux marchés. Conscientes de l’enjeu, des Epl participent au succès de ces pôles d’activité en apportant leur savoir-faire et leur soutien technique, notamment dans l’éco-habitat. Les retombées bénéficient à l’ensemble du territoire, engageant directement ou indirectement une large palette d’acteurs économiques locaux.

En Poitou-Charentes, Sipéa Habitat illustre parfaitement cette stratégie. La Sem n’a pas hésité à s’impliquer dans le Pôle des éco-industries de Poitou-Charentes, et aujourd’hui dans son cluster Eco-Habitat, pour permettre l’essor de constructions durables innovantes, au-delà des normes actuelles, sans surcoût pour les constructeurs comme pour les locataires. Ses démonstrateurs servent désormais d’exemples aux entreprises locales, favorisant l’émergence d’une filière éco-construction performante dans la région.

Un échange d’expérience
La présence d’une Epl au sein d’un cluster est considérée comme un atout par les acteurs économiques locaux. Elle permet de compléter l’échange d’expériences, apporte de nouvelles idées aux élus comme aux promoteurs et bailleurs, et participe activement au développement économique d’un territoire. En devenant membre cofondateur du cluster Bâtiment économe, en Midi-Pyrénées, la Sem Lot Développement Aménagement (LDA) a voulu apporter son soutien à « un marché d’avenir, capable de créer des emplois et de doper la croissance économique locale ».

Autre exemple dans les Landes où le Conseil général et la Communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud ont spécialement créé en 2010 une Société publique locale, baptisée Domolandes, dédiée à la construction durable. Un centre de ressources a été inauguré en octobre 2011, première étape vers une technopole qui héberge et anime déjà une grappe d’entreprises. Une nouvelle dynamique pour booster l’économie du territoire.

Top