menu

Espaces aqualudiques, vers une offre de qualité pour tous

Publié le 15 juillet 2009

La Fédération des Epl mène, en partenariat avec Atout France et la Caisse des dépôts, une vaste étude stratégique du marché des espaces aqualudiques qui doit aboutir d’ici novembre à l’élaboration d’outils d’aide à la décision pour les gestionnaires de sites et les porteurs de projets. Objectif : assurer la pérennité des investissements nécessaires pour proposer à tous les Français des prestations modernes et diversifiées.

Balnéa a réussi à démocratiser les bienfaits de l’eau thermale.© Balnéa

C’est l’été, les Sem s’occupent de vous ! Constatant l’insuffisance et le vieillissement du parc d’équipements aqualudiques français, la Fédération des Epl, la Caisse des dépôts et l’agence de développement touristique Atout France se sont lancées dans une vaste étude de ce marché. Alors que les loisirs sont l’un des postes de dépenses les plus touchés par la baisse de pouvoir d’achat des ménages et que les coûts de fonctionnement des équipements vont en grandissant, les investissements doivent être plus que jamais réfléchis. Dans un premier temps, cette étude a consisté à établir un diagnostic stratégique de marché prenant en compte l’évolution de la demande mais également des réglementations régissant ce type d’équipements. L’étude a ensuite dressé un état des lieux approfondi du parc aqualudique existant. Le croisement de l’ensemble de ces informations devant permettre d’élaborer un guide recensant de nouveaux outils d’aide à la décision à destination des gestionnaires et des futurs porteurs de projet.

Certains n’ont d’ailleurs pas attendu les résultats de l’étude pour investir dans le développement de leur offre. Face à la désuétude du principal centre de loisirs de l’agglomération nantaise, la Sem Nantes métropole Gestion Equipements (NGE) s’est lancé dès 2006 dans un vaste chantier de rénovation. Piscine, restaurant, patinoire, tout a été refait à neuf autour de nouveaux équipements dont une boule à vagues et deux toboggans, et une politique d’animation et de fidélisation renforcée. Résultat : plus de 245 000 entrées publiques l’année dernière sur le seul espace aquatique. Un espace bien-être viendra par ailleurs compléter cette offre courant 2010.

Même logique chez Nautiland à Haguenau dans le Bas-Rhin, dont l’espace détente, construit il y a dix ans est en pleine modernisation. La recette de son succès : toujours plus d’activités pour tous, accessibles grâce à un billet d’entrée unique.

Le centre pyrénéen Balnéa s’est quant à lui lancé le défi rendre l’eau thermale accessible à un public familial. Là encore, l’établissement doit avant tout sa réussite à sa diversité : bains antiques à l’espace romain, bains ludiques à l’espace amérindien, soins corporels à l’espace tibétain, bain Turc pour les intimistes, et bientôt bains chauds extérieurs dans la neige pour les sportifs.

Top