menu

Citoyenne et durable : Nantes en congrès

Publié le 6 octobre 2009

La Fédération des Entreprises publiques locales tient son congrès à Nantes du 6 au 8 octobre. L’occasion d’aller voir dans la région nantaise comment les Epl ont pris à bras le corps les questions de développement durable.

Nantes s’est lancée à travers ses sociétés d’économie mixte dans des actions de développement durable qui placent la capitale des Pays de la Loire parmi les villes pionnières dans ce domaine © DR

Le congrès de la Fédération des Epl, qui se tient jusqu’au 8 octobre à la Cité internationale des congrès de Nantes, s’est placé sous le signe de l’action « citoyenne et durable ». On peut légitimement s’attendre à ce que les Epl aient le souci de respecter les normes en matière de développement durable. Elles font bien plus que cela. Dans le secteur de l’aménagement, nombre d’Epl développent des innovations technologiques extrêmement soucieuses de l’environnement, bâtissant les premiers écoquartiers, ou même le premier lycée en Europe à fonctionner sans utilisation de matière fossile. Mais ce secteur n’est pas le seul concerné par le développement durable. Des Epl investissent dans la production d’énergies renouvelables, d’autres dans le tri sélectif, d’autres encore profitent de leur implantation locale pour sensibiliser le public aux gestes quotidiens.

Autour même des lieux du congrès, des Epl sont à la pointe en la matière. Ainsi Nantes-métropole Gestion Equipements (NGE) que personne n’obligeait à publier un rapport annuel de ses activités en matière de développement durable. Elle l’a pourtant fait. Un pas engagé qui élève les performances environnementales au même niveau d’exigence que les performances économiques ou sociales de l’entreprise. On apprend ainsi que la société a réduit de 10,3 % sa consommation électrique dans les parkings qu’elle gère.

La Sem Pays de la Loire a lancé des plateformes régionales d’innovation afin d’ancrer dans la région le savoir faire et les compétences locales. Des entreprises et des organismes de formation tels que lycées ou écoles d’ingénieur se regroupent pour développer ensemble des projets innovants et créer des synergies dans des domaines d’activité variés comme la mode, l’automobile ou le tourisme.

Enfin, pour rappeler que le développement durable a aussi un impact social et culturel, la Folle Journée de Nantes, festival célèbre pour son programme, a développé son action en faveur des personnes socialement défavorisées ou handicapées.

Top