menu

Rémi Cambau de Cadre de Ville : « Les Epl sont les poissons pilotes des projets des collectivités »

Publié le 4 mai 2022

Rédacteur en chef de Cadre de Ville, plateforme quotidienne des projets urbains, Rémi Cambau estime que le rôle des Entreprises publiques locales dans la fabrique urbaine ne cesse de croître. Echanges avec le fondateur de ce média en ligne, créé il y a 17 ans, et avec lequel la FedEpl a décidé de nouer un partenariat éditorial.

(Photo Cadre de Ville)

« Sur les enjeux environnementaux en matière d’aménagement, la plus-value de l’économie mixte locale ne cesse de se consolider. Le savoir-faire des Epl en fait des poissons pilotes pour les collectivités locales lorsqu’elles sont confrontées à la nécessité d’agir vite, dans le cadre d’opérations complexes, pour répondre à des exigences de plus en plus affirmées de la population. » déclare Rémi Cambau

Comment se porte Cadre de Ville, après 17 ans d’existence ?

Bien, merci. Nous avons atteint le rythme de 4 000 abonnés, un seuil appréciable pour envisager l’avenir. Seules les ressources des abonnés nous permettent de faire vivre cette plateforme journalistique, composée de 4 journalistes titulaires et de quelques correspondants quadrillant le territoire national. Nous publions chaque jour des articles sur le site, puis une news letters quotidienne et une autre hebdomadaire plus anglée sur les problématiques juridiques. Nous sommes aussi organisateurs d’évènements, notamment une journée annuelle qui réunit près de 600 professionnels de l’aménagement. Le partenariat avec la FedEpl consiste à fournir à vos adhérents la lecture d’un article publié sur notre site et dont la FedEpl aura choisi en amont la thématique en lien avec les attentes de ses adhérents. Nos liens avec la Fédération sont anciens et riches puisque nous participons chaque année au jury des Trophées des Epl dans la catégorie des « Villes de demain, Villes intelligentes ». Dernier point sur la typologie de notre lectorat, qui se répartit en trois tiers : acteurs publics et parapublics, acteurs privés et conseils au sens large dans le secteur de la fabrique urbaine.

Tramway de bordeaux

(Photo Wikimedia Commons)

Etes-vous très régulièrement appelé à traiter de l’actualité des Epl ?

Oui, clairement et de plus en plus et c’est un journaliste qui suit cette actualité depuis des années qui se permet de vous le confirmer ! Cette spécificité juridique française est désormais incontournable pour les élus. Sur les enjeux environnementaux en matière d’aménagement, la plus-value de l’économie mixte locale ne cesse de se consolider. Le savoir-faire des Epl en fait des poissons pilotes pour les collectivités locales lorsqu’elles sont confrontées à la nécessité d’agir vite, dans le cadre d’opérations complexes, pour répondre à des exigences de plus en plus affirmées de la population. Et cette facilitation à l’échelle des territoires a été grandement rendue possible par le travail mené par la FedEpl depuis des années.

L’heure est à la diversification du modèle Epl. Vers quels secteurs doit-il encore s’élargir ?

Les Epl sont attendues dans le domaine de l’énergie, avec la problématique du pouvoir d’achat des Français qui relève de l’urgence sociale. Ou encore sur la revitalisation commerciale ou du tourisme durable où elles jouent un rôle moteur. La diversification des activités des Epl, avec notamment la Spl universitaire récemment créée, est bien l’illustration que les élus souhaitent renforcer la pertinence du modèle. Je pense aussi à l’agriculture urbaine, nouvellement éclairée par la double crise sanitaire et de la guerre en Ukraine, et donc la nécessité de créer des circuits courts alimentaires pour atténuer les crises de tout ordre qui semblent vouloir se renouveler à une cadence plus resserrée. Sans oublier la dimension sociale, notamment du côté des Sem d’aménagement et immobilières, face au poids du loyer dans le budget des ménages. Chez nous, nous préférons parler des trains qui arrivent à l’heure que de sombrer dans le déclinisme ambiant et la lecture des articles de Cadre de ville doit permettre à nos lecteurs de se dire que les solutions existent, qu’elles sont déjà en place et qu’elles doivent avoir valeur d’exemplarité.

 

Depuis son lancement, en 2005, Cadre de Ville s’est progressivement installé comme une référence pour les acteurs de la fabrique urbaine. La FedEpl et Cadre de Ville ont décidé de nouer un partenariat éditorial qui passera, chaque semaine, par le relais d’un article de Cadre de Ville sur le site de la FedEpl. Article qui figurera en bonne place sur notre lettre numérique, très attendue chaque semaine par nos adhérents. Echanges croisés avec Rémi Cambau sur le sens de ce partenariat.

Par Peggy BANGET-MOSSAZ
Top