menu

Les centres de congrès gérés par les Epl au cœur du dispositif de vaccination

Publié le 15 janvier 2021

L’épisode neigeux « notable » annoncé sur la Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges le jeudi 14 janvier a obligé Jean Castex à reporter le déplacement prévu à Nancy. Il s’est rendu cependant à Metz, en compagnie du ministre de la santé, Olivier Véran, pour superviser la mise en place de la campagne de vaccination. Les deux responsables politiques étaient attendus hier au CHRU de Nancy puis enchaîner par le Centre Prouvé où l’on vaccine depuis mercredi.

Wikimedia Commons

Le Centre de congrès Jean Prouvé, géré par la Spl Destination Nancy, a été transformé en centre de vaccination. Béatrice Cuif-Mathieu, DG de la Spl et membre du Conseil d’administration de la FedEpl, devait accueillir le Premier ministre avec l’ensemble des élus du territoire, qui a finalement dû annuler son déplacement pour raisons météorologiques. Le Palais des festivals à Cannes, géré par la SEMEC (Société d’économie mixte pour les évènements cannois), est lui aussi mobilisé. Chartres métropole va accueillir un nouveau centre de vaccination contre la Covid-19. Il sera situé à Chartrexpo, géré par la Spl Chartres Métropole Evènements, et sera ouvert dès lundi 18 janvier 2021. D’autres centres de congrès seront certainement amenés à en faire de même dans les prochains jours.

Au tour des plus de 75 ans

Fortement impactée par le rebond de l’épidémie de Covid-19, la métropole nancéienne a ouvert officiellement mercredi cette campagne locale de vaccination des plus de 75 ans, résidant à domicile. Dès mardi, certaines personnes âgées plus prévoyantes, avaient pu se faire vacciner en ayant pris rendez-vous en amont sur Doctolib alors que la campagne ne concernait encore que le personnel soignant et les résidents d’Ehpad.

La campagne nationale a été lancée officiellement le 14 janvier, avec l’ouverture d’une ligne téléphonique pour la prise de rendez-vous, et une visite du Premier ministre Jean Castex à Metz. Celui-ci avait précisé la semaine dernière que parmi différentes mesures destinées à accélérer le rythme des vaccinations en France, où le gouvernement est critiqué pour sa lenteur, la vaccination serait ouverte à toutes les personnes de plus de 75 ans à partir du lundi 18 janvier.

 

Par Benjamin GALLEPE
Top