menu

Nouveau nom et nouvelle gouvernance pour le mouvement européen des services publics

Publié le 9 décembre 2020

Le 8 décembre 2020 restera dans les annales du mouvement européen des services publics. Le Ceep Europe historique a non seulement vu sa gouvernance renouvelée, mais a officiellement changé d’identité.

SGI Europe

Le Ceep Europe devient SGI Europe

Depuis 1961, le -désormais ex- Ceep Europe représente les employeurs et entreprises qui fournissent des services publics. Aux côtés de la Confédération européenne des syndicats et de Business Europe, c’est l’un des trois partenaires sociaux européens, organismes qui représentent les travailleurs et le patronat et participent en cette qualité au dialogue social européen.

Poussé par la volonté de mieux coller à sa mission, le Ceep a décidé d’évoluer via un changement de nom. Ainsi, le 8 décembre dernier lors d’une cérémonie officielle tenue en la présence de ses membres, mais aussi d’invités de marque provenant des autres organismes représentatifs et de la Commission européenne, le Ceep a révélé sa nouvelle identité : SGI Europe.

Pourquoi SGI Europe ?

Le sigle SGI fait référence à « services of general interest », les services d’intérêt général défendus et promus par cet organisme européen de référence. SGI Europe vient donc représenter les employeurs chargés de délivrer durabilité, croissance et innovation.

Ce changement de nom est le fruit d’un processus qui aura duré plus de deux ans, durant lequel les membres et le secrétariat général ont cherché à trouver, ensemble, le meilleur dénominateur commun pour les identifier. Mus par un souci de renforcement de leur unité, mais aussi désireux de moderniser leur acronyme après soixante ans d’existence afin de représenter le cœur de leur action politique actuelle, « SGI Europe » cible parfaitement l’essence de la mission de ce partenaire social européen.  

Cette décision a en outre été accélérée par la perspective récente apportée par la crise de la Covid-19 sur la nécessité d’avoir des services généraux efficaces accessibles à tous les citoyens européens. Il s’avère en effet indispensable que cette mission fondamentale puisse être identifiée facilement et clairement, notamment dans le cadre de l’action politique de SGI Europe auprès des institutions européennes et des autres organismes au sein desquels elle participe.

Pour tout autre élément d’information, vous pouvez consulter leur nouveau site sur ce lien : https://sgieurope.org/

La gouvernance renouvelée de SGI Europe

Le 8 décembre aura également marqué le renouvellement de la gouvernance de SGI Europe, suite aux élections qui se sont tenues lors de son l’assemblée générale.

Le premier point à souligner est bien évidemment l’élection de Pascal Bolo au poste de président. Celui qui est déjà adjoint au maire de Nantes, vice-président de Nantes Métropole, président de la SEMITAN, membre du bureau de la Fédération des élus des Entreprises publiques locales et Président du Ceep France, prend aujourd’hui la tête de SGI Europe. Accompagné de trois vice-présidents allemand, bulgare et italien, Pascal Bolo souhaite mobiliser tous les pays membres en faveur de la promotion d’un modèle commun des services publics.

Deux autres français ont été élus par leurs pairs au cours de cette élection. Il s’agit de :

  • Solène Charpentier, élue vice-présidente du groupe de travail sur l’environnement ;
  • Thierry Durnerin, élu vice-président de la commission services publics.

A titre récapitulatif, les nouveaux membres élus à l’issue de ces élections partielles sont donc les suivants :

Gouvernance :

  • Président SGI Europe: Pascal Bolo (France)
  • Vice-Président SGI Europe: Ingbert Liebing (Allemagne)

Commission affaires sociales :

  • Vice-présidence du Groupe de travail Macro-économique: Stefano Gori (Italie) ; Jan Domanski (Pologne) et Reinhold Rickes (Allemagne) ;

Commission durabilité :

  • Vice-présidence du Groupe de travail Eau: Hans de Groene (Belgique) ;
  • Vice-Présidence du Groupe de travail Energie: Cecilie Bjelland (Norvège)
  • Présidence du Groupe de travail Environnement: Federico Foschini (Italie)
  • Vice-présidence du Groupe de travail Environnement : Solène Charpentier (France) et Janusz Karwot (Pologne) ;

Commission services publics :

  • Président de la commission services publics : Nadine Fischer (Allemagne)
  • Vice-président de la commission services publics: Thierry Durnerin (France)

Pour votre information, le document en pièce jointe présente l’état de la gouvernance de SGI Europe à ce jour.

Par Cécilia TERUGGI
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.