menu

L’étude sur le financement et sur la situation économique des Epl est en cours

Publié le 10 décembre 2020

Dans le cadre de son activité de veille et de prospective, la FedEpl a lancé il y a quelques jours son étude bisannuelle sur le financement de l’activité et sur la situation économique des Epl.

L’ensemble des dirigeants de Sem, de Spl et de SemOp sont invités à participer à cette démarche. Recueillies par la société Aviso, leurs réponses sont essentielles pour pouvoir disposer de données clés sur l’évolution des pratiques des Epl en matière de financements et sur leurs relations avec les acteurs bancaires institutionnels et privés.

La collecte d’informations sur les pratiques en matière de financement de l’activité

Les questions porteront sur les pratiques en matière de financement des cycles d’exploitation et d’investissement et se focaliseront sur les relations avec les principaux acteurs bancaires dans la continuité des études de 2015, de 2017 et de 2019. La perception de divers financements, émanant de la Banque des territoires, de Bpifrance ou de différents organes européens, sera l’un des autres sujets abordés.

Un point sur la situation des Sem, des Spl et des SemOp en cette période difficile

Après un premier travail en juin, l’étude sera aussi l’occasion pour la Fédération des Epl de dresser un bilan et d’établir une typologie des sociétés en fonction de leur situation par rapport à la crise sanitaire et économique. Elle permettra de mieux cerner et de mieux comprendre les besoins de l’économie mixte locale pendant cette période. La FedEpl pourra dès lors solliciter des réponses plus adéquates auprès des institutions publiques.

L’identification des Epl ayant engagé des actions de coopération décentralisée

Dans le cadre de ses relations partenariales avec l’Agence Française de Développement (AFD) et en association avec la Caisse des dépôts et consignations, la FedEpl initie aussi un travail de recherche sur le thème de l’action internationale des Epl et de la coopération décentralisée entre territoires. L’étude constituera une première étape et permettra d’identifier les sociétés s’étant lancées dans cette voie. La démarche fera l’objet d’un approfondissement dans un second temps.

Par Esteban PRATVIEL
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.