menu

Le Ceep France dresse le bilan d’une année 2020 « particulière »

Publié le 20 novembre 2020

Mercredi 18 novembre 2020, le Ceep France, section française du Ceep Europe, s’est réuni pour son assemblée générale annuelle. Présidée par Pascal Bolo, candidat à la présidence aux prochaines élections du Ceep Europe le 8 décembre prochain, cette réunion statutaire a permis aux membres de se rassembler par visioconférence pour faire le point suite à une année pour le moins particulière.

Pleinement mobilisé

Le 18 novembre 2020, la section française du Ceep Europe s’est réunie à l’occasion de son assemblée générale annuelle. Suite à une année pendant laquelle le contexte sanitaire a limité les occasions d’échanges, cette réunion a permis à toutes les parties prenantes de la section de se retrouver, de débattre et de faire le point sur les priorités et actions du Ceep France durant cette période complexe.

Premier constat : le Ceep France est resté pleinement mobilisé pendant l’année 2020 afin d’accompagner au mieux ses membres, mais aussi et surtout le Ceep Europe dans ses actions au niveau européen. Celles-ci se sont avérées fondamentales pour défendre les intérêts et la protection des fournisseurs de services publics dans le difficile contexte socio-économique.

Co-rédaction de la réponse du Ceep sur la Stratégie PME de la Commission européenne et de la stratégie du Ceep Europe sur la définition européenne de la PME, participation à la Convention européenne du tourisme et au Conseil économique et social européen, etc. Autant dire que la section française a été particulièrement proactive en 2020. 

Les membres du Ceep France se sont engagés à poursuivre leurs actions en 2021, mus par l’impérieuse nécessité de continuer à défendre, aujourd’hui plus que jamais, l’important des services d’intérêt généraux.

Deuxième constat : la section française a réitéré sa confiance au bureau actuel du Ceep France, renouvelant notamment son soutien à Pascal Bolo, réélu président, et à Thierry Durnerin, réélu délégué général de l’association.

Encouragés par l’unanimité de cette décision, le bureau a donc souligné son engagement à poursuivre ses efforts pour porter les dossiers clés de la section française devant les instances européennes, tels que la modification de la définition européenne de la PME, mais aussi le recrutement de nouveaux membres à la lumière de la probable présidence française du Ceep Europe.

Le Ceep France réitère son soutien à la candidature de Pascal Bolo à la présidence du Ceep Europe

A l’approche imminente des élections à la gouvernance du Ceep Europe qui se tiendront le 8 décembre prochain durant les réunions statutaires, la section française a une fois de plus réitéré son soutien sans faille à Pascal Bolo dans cette entreprise.

Dans l’hypothèse de son élection, elle s’est engagée à l’accompagner activement durant son mandat et de porter la voix et la position française sur les services d’intérêts généraux au niveau européen. Une détermination qui sera d’autant plus d’actualité dans la perspective de la présidence de l’Union européenne par la France au premier semestre 2022.

Attaché au besoin de représenter tous les membres et sections nationales du Ceep Europe, Pascal Bolo a insisté sur le fait que sa candidature n’est pas celle de la France, mais celle de tous les pays impliqués dans les instances du partenariat social européen. 

Par Cécilia TERUGGI
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.