menu

Quels enseignements post Covid-19 pour les opérations d’aménagement ?

Publié le 3 juillet 2020

La crise sanitaire et les mesures de restriction ont entraîné des réflexions sur la qualité de vie de chacun en ville comme dans les petits bourgs. Afin de recueillir les témoignages des professionnels de l’aménagement concernant l’impact de la crise du coronavirus sur la vie à l’échelle du quartier, le Cerema diffuse un questionnaire qui sera complété par une enquête auprès d’habitants et servira de base à un travail d’analyse.

Améliorer collectivement les pratiques

Au cours et à la suite de cette crise, une série de constats a émergé, parfois très ou trop rapidement, parmi lesquels :

– La densité urbaine considérée comme amplificatrice de la propagation de l’épidémie,
– Le délaissement des transports en commun au profit de la voiture individuelle et du vélo,
– L’exiguïté des trottoirs et des espaces publics en général,
– Le manque d’accès à la nature alors que les parcs et jardins étaient fermés,
– La difficulté d’accès aux services,
– Les défauts de qualité du logement,
– Le télétravail qui bouscule les habitudes …

Tous ces constats portent sur le cadre de vie et sur la capacité de résilience des villes et territoires. Il semble important de les réinterroger à l’échelle des quartiers et opérations d’aménagement urbains, celle de la proximité, des 1 km autour de chez soi, qui a été vécue par tous durant le confinement.

Le Cerema, expert des questions d’aménagement et d’urbanisme, lance cet été une réflexion collective sur le cadre de vie et l’aménagement à l’échelle du quartier, afin de réinterroger les pratiques à partir du retour des professionnels de l’aménagement dans un premier temps.

Un questionnaire pour récolter les retours d’expérience

Dans ce cadre, il diffuse ce questionnaire (disponible jusqu’au 31 août) qui porte sur les quartiers nouvellement créés ou qui ont connu une opération d’aménagement ou de renouvellement dans les 5 dernières années. Il est à destination des professionnels publics et privés de l’aménagement (collectivités, aménageurs, maîtres d’œuvre…).

Ceux-ci peuvent choisir de répondre à une ou plusieurs thématiques. Les réponses attendues visent à comprendre quel a été l’impact de la crise sanitaire dans différents types de quartiers et à en dessiner les premiers enseignements afin d’améliorer collectivement les pratiques.

Parmi les sujets abordés par le questionnaire : la vie collective, les espaces publics et communs, les services et commerces, etc.

Contact : juliette.maitre@cerema.fr

Par Camille ROCCASERRA
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.