menu
Publié le 7 mai 2020

Covid-19 – Comment la Sodemo néo-calédonienne est sortie du confinement

La Sodemo (Société d’économie mixte de la Baie de la Moselle) a été créée en 1987 à l’initiative de la Ville de Nouméa, du Port Autonome et de partenaires privés dont la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nouvelle-Calédonie et la Caisse des Dépôts et Consignations. Son objet : l’aménagement du Pôle d’animation de la baie de la Moselle (port de plaisance, marché municipal, promotion immobilière, centre d’animation). Son directeur, Philippe Darrason, apporte quelques précisions sur le déconfinement.

La Sodemo a retrouvé une activité à peu près normale (Pixabay)

« La réouverture des activités nautiques et de plaisance depuis lundi nous a permis de reprendre une activité normale sur l’ensemble de nos ports », affirme d’emblée Philippe Darrason, directeur de la Sodemo. Même si certaines difficultés persistent : « Le principal problème est la disponibilité des agents suite à la réouverture fractionnée des établissements scolaires », indique-t-il.

Baisse de 5 % du chiffre d’affaire

L’impact de la crise est d’ores et déjà évaluable, même si le bilan définitif sera fait plus tard. « Nous avons estimé une baisse de CA d’environ 5 % sur nos opérations de manutention portuaire ». Un fléchissement lié entre autres à l’accord « d’un différé de paiement pour certains professionnels de tourisme nautique dans nos ports. Nous craignons que certains ne puissent pas redémarrer leur activité avant plusieurs mois ».

« Impact social du déconfinement »

Déjà dans le concret du déconfinement, Philippe Darrason alerte : « Il ne faut surtout pas minimiser l’impact social du déconfinement et notamment les craintes des agents et de leurs familles. Pour rassurer tout le monde, il faut pouvoir fournir les moyens de protection individuelle adéquats », assure-t-il.

Par Benjamin GALLEPE
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.