menu

La Fédération allemande des entreprises communales accueille son nouveau directeur général

Publié le 2 avril 2020

Homologue et partenaire historique de la Fédération des Epl, la VKU (Verband Kommunaler Unternehmen) a vu Ingbert Liebing prendre ses nouvelles fonctions ce mercredi 1er avril, après sa désignation par le conseil d’administration le 10 mars dernier.

Michael Ebling, président, Inbgert Liebing, DG de la VKU ©VKU/BILDSCHÖN/Trenkel
Nouveau directeur général de la VKU, Ingbert Liebing est depuis juin 2017 secrétaire d’Etat et représentant plénipotentiaire du Land de Schleswig-Holstein auprès du gouvernement fédéral. Député membre du Bundestag de 2005 à 2017, il est un haut représentant de la CDU (chrétiens-démocrates), dont il a assuré la présidence pour le Schleswig-Holstein de 2014 à 2016, ainsi que celle de l’alliance politique CDU-CSU pour l’ensemble des communes allemandes de 2013 à 2017.

Accompagner l’Allemagne sur la voie d’une société décarbonée

L’arrivée d‘Ingbert Liebing a été saluée par le président de la VKU, le socialiste Michael Ebling (SPD), avec lequel il composera l’équipe dirigeante traditionnellement bi-partisane de l’organisation : « Son expérience de longue date à tous le niveaux de responsabilités – communal, régional, fédéral – sera un atout au même titre que son expertise en matière économique et politique, afin de mettre en oeuvre la stratégie de la VKU au service de la qualité de vie des citoyens et de l’essor économique des territoires« .

Le nouveau directeur général a souligné son engagement à pleinement mettre en oeuvre dès à présent la stratégie de la VKU qui doit accompagner l’Allemagne sur la voie d’une société décarbonée et pleinement consciente de limites de nos ressources naturelles. Dans ce contexte, elle a pour mission de sécuriser la bonne santé économique des Epl allemandes par la mise en oeuvre d’un cadre propice à l’innovation et aux investissements. Ingbert Liebing s’est ainsi engagé dès sa désignation à soutenir avec détermination le potentiel de l’économie mixte locale au regard des préoccupations actuelles et à venir.

La VKU et les Stadtwerke allemandes

La Fédération allemande des entreprises communales rassemble 1.500 sociétés détenues par les communes et métropoles allemandes (Stadtwerke) dans les domaines de l’énergie, de l’eau, de l’assainissement, de la gestion des déchets ou encore des réseaux de communication. Forte de plus de 268.000 emplois, elles ont dégagé en 2017 un chiffre d’affaires global de 116 milliards d’euros, pour un total de 10 milliards d’investissements environ.

Les Epl allemandes détiennent une part prépondérante des marchés de services publics de leur pays : 61% dans la distribution et la commercialisation d’électricité, 67% pour le gqz naturel, 86% pour l’eau potable, 70% en matière de réseaux de chaleur, et 44% dans le domaine de l’assainissement. Elles traitent chaque jour 31.500 tonnes de déchets, et contribuent à ce que l’Allemagne détienne un taux de recyclage de 68%, le plus élevé de l’Union européenne. Près de 180 entreprises communales investissent également de manière croissante (+30% par an depuis 2013) dans le déploiement des réseaux haut-débit, qui ont plus que doublé ces quatre dernières années, contribuant à bâtir les infrastructures de la « commune numérique » de demain;

Par Benjamin GALLEPE
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.