menu

Covid-19 – En créant une Sem, le Grand Est « Dynamise » sa stratégie d’approvisionnement de tests sérologiques

Publié le 17 avril 2020

En partenariat avec le Crédit Mutuel et la Banque des Territoires, la Région Grand Est a créé, le 15 avril, Dynamise, une Société d’économie mixte locale (Seml) dont l’objectif est d’acheter le matériel destiné à répondre à la crise sanitaire, notamment des kits de tests sanguins Covid-19. Elle pourrait passer à l’action dans 15 jours.

Pixabay

Frappée durement par la crise sanitaire, la Région Grand Est a décidé de prendre les devants, notamment pour sécuriser l’accès à un volume massif suffisant de tests sérologiques Covid-19 et satisfaire ainsi les besoins des populations du Grand Est. « Il est temps d’anticiper l’après Covid-19. C’est dans cette perspective que nous créons aujourd’hui cette société qui facilitera l’approvisionnement en tests sanguins, affirme Jean Rottner, Président de la Région Grand Est. Cette capacité à tester massivement notre population représentera un enjeu clé pour la reprise de notre activité et celle de nos concitoyens. Réalisés à grande échelle et de façon équitable, ces tests restaureront la confiance de notre population et simplifieront l’après Covid-19 ».

Bras armé de la sortie de crise

Dans un souci d’égalité des territoires et de défense des intérêts économiques régionaux dans l’approvisionnement et la distribution des kits de tests, 51 % du capital de la Seml sera détenu par la Région. La Banque des Territoires apporte sa pierre à l’édifice à travers la détention de 25 % des parts et le groupe Crédit Mutuel à hauteur de 24 %. Le montant du capital de départ est de 100 000 euros. La Seml pourra accomplir toutes les opérations financières, commerciales, industrielles, mobilières et immobilières en lien avec son objet. Elle dessinera ainsi dans les prochains jours une stratégie d’achat en gros puis de revente/redistribution de kits de test sérologiques, exclusivement à destination d’un usage en région Grand Est. De plus, la stratégie d’approvisionnement de la Seml visera à privilégier les compétences et fournisseurs régionaux. Dynamise entend passer à l’action dès le début du mois de mai, quand les tests sérologiques auront été certifiés.

Par Benjamin GALLEPE
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.