menu
Publié le 16 octobre 2019

Un mouvement européen combatif pour la reconnaissance et la promotion des entreprises publiques au sein de l’UE

Le président du Centre européen des entreprises de services publics (Ceep), Rainer Plassmann, a adressé un plaidoyer en faveur de la coopération entre les Entreprises publique locales présentes partout en Europe, afin de faire entendre la voix des territoires à Bruxelles comme au niveau national.

Rainer Plassmann, président du Ceep @Stéphane Laure

Après la présentation des enjeux politiques liés au renouvellement des institutions européennes évoqués lors de l’ouverture du Congrès, la plénière de clôture était l’occasion de mettre une fois de plus en lumière l’apport de la coopération internationale au service de la promotion de l’action publique locale.

Président du Ceep depuis juin 2019, Rainer Plassmann est un européen convaincu, impliqué de longue date dans les travaux communautaires comme dans les iniatives d’échanges bilatéraux. Dirigeant de la principale entreprise publique de Cologne en Allemagne, Stadtwerke Kôln*, il a été secrétaire général du Ceep au début des années 2000.

C’est au milieu des années 1990 qu’il reçoit à Cologne les premières délégations d’élus et de dirigeants d’Epl françaises, conduits par la Fédération de l’époque et venus visiter leurs voisins allemands en quête d’éléments de comparaison et de références permettant de conforter et de développer le mouvement de l’économie mixte en France. C’est à ce moment que débute véritablement le processus de mise en place d’une coopération approfondie entre représentants d’Epl allemandes, suédoises, italiennes ou espagnoles, qui rejoignent le Ceep aux côtés des représentants français.

Le succès de cette expérience permet aujourd’hui aux Epl de l’Union européenne de faire progresser la demande de modification de la définition communautaire de la PME, mais aussi de s’engager en faveur de la transition écologique, numérique et sociale en Europe. Le Ceep se positionne en effet à la fois sur les sujets de l’égalité salariale entre hommes et femmes, des bouleversements démographiques, que sur les questions de changement climatique ou de digitalisation de l’action publique, portés par un même sens de l’intérêt général.

A l’heure des ultimes négociations sur la prochaine enveloppe de la politique de cohésion pour la période de 2021-2027, mais aussi des déchirements actuels liés au Brexit, l’exemple de la coopération portée par le Ceep apparaît comme d’autant plus indispensable qu’elle permet de rendre les Entreprises publiques locales plus fortes, plus efficaces et plus légitimes sur l’ensemble du territoire européen.

 

*Société de gestion d’infrastructures et de services de la ville de Cologne, Stadtwerke Köln est une holding publique détenue à 100% par la ville, qui assure aussi bien l’alimentation en eau, le traitement des déchets, que l’approvisionnement en électricité, en gaz, en chaleur et en vapeur par l’intermédiaire de la filiale RheinEnergie, ainsi que les transports publics au sein de l’entité Kölner Verkehrs-Betriebe, ou encore les activités portuaires dans le cadre de l’entreprise Häfen und Güterverkehr Köln.

Par Benjamin GALLEPE
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.