menu
Publié le 22 octobre 2019

Daniel Dimicoli, président du mouvement Epl Loire-Bretagne, à la rencontre des parlementaires de Maine-et-Loire

Quelques jours après la présentation du Livre blanc sur l’économie mixte locale lors du Congrès des Epl les 9 et 10 octobre 2019 à Strasbourg, la Fédération des Epl Loire-Bretagne organisait une réunion d’information pour évoquer les enjeux à venir. Joël Bigot et Stéphane Piednoir, sénateurs de Maine-et-Loire, ont salué le travail des Epl en matière de développement et de cohésion des territoires.

(de gauche à droite), Joël BIGOT, sénateur, Daniel DIMICOLI, président de la Soclova, Stéphane PIEDNOIR, sénateur

Lors de cet échange, Daniel Dimicoli a rappelé le rôle significatif des Epl à la fois en terme de développement économique local mais aussi comme outils privilégiés de la décentralisation. A ce double titre, elles connaissent une croissante forte en France où l’on en recense plus de 1300. En Maine-et-Loire, 19 Epl interviennent dans l’aménagement, l’énergie, le transport, le tourisme ou encore les services à la personne.

La présentation du Livre blanc a  permis de revenir sur les enjeux en matière de transparence et de contrôle de ces opérateurs notamment de leurs filiales mais aussi de l’implication forte des élus. Le développement des Epl  avec, par exemple, leur éligibilité au mécénat a été l’occasion de rappeler leur alchimie particulière qui en font des sociétés au service des territoires et de l’intérêt général.

Enfin le Groupe Alter a illustré la complémentarité entre entreprises publiques locales.

Date est prise pour le prochain Congrès des Epl à Angers les 13, 14 et 15 octobre 2020.

Par Guillaume NICOLLE
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.