menu
Publié le 10 avril 2019

Cœur de ville et Trophées des Epl : l’actu en avril sur servirlepublic.fr

Ce mois-ci, sur le site de la Fédération qui parle de l’actualité des Entreprises publiques locales, l’accent est mis sur le rôle à jouer de ces dernières dans la mise en œuvre du plan Action Cœur de ville. L’enquête menée d’Ajaccio à Vire en Normandie s’inscrit dans la perspective de la rencontre Epl collectivités qui réunira élus, dirigeants de collectivités locales et d’Epl et experts sur la revitalisation des centres-villes et centres-bourgs, le 25 avril à Lisieux (Calvados). Autre information majeure du mois, le lancement du concours 2019 des Trophées des Epl. Relevez le challenge !

Avec l’appui du dispositif Action Cœur de ville,, la Spl Ametarra crée 1 000 logements sur une friche de 12 hectares dans le centre-ville d’Ajaccio mixant habitat, commerces, services et pôle d’échanges multimodal.®Spl Ametarra

L’enquête à la une du site servirlepublic.fr part du constat que les Entreprises publiques locales n’ont pas attendu le dispositif Action Cœur de ville, lancé par le gouvernement en décembre 2017, pour agir sur les difficultés que rencontrent les centres-villes et les centres-bourgs : offre de logements inadaptée, accès difficile par les transports, vieillissement de la population, changements profonds des comportements liés à la consommation et au commerce, etc.

Pour y remédier, les Entreprises publiques locales (Epl) ont acquis une expérience qui leur permet d’agir sur tous ces fronts. En raison de leur capacité à mener différents types d’activités (aménagement, habitat, commerce, services, mobilité, tourisme, culture…), elles sont en mesure de répondre à la multiplicité des effets liés à la déprise des centres-villes. Par ailleurs, « 90 % des cœurs de ville concernés par le dispositif  se trouvent à proximité d’au moins une Epl d’aménagement ou de logement social, et 35 % de ces communes sont elles-mêmes actionnaires d’au moins une Epl d’aménagement« , souligne Jean-Marie Sermier, président de la Fédération des Epl.

Un levier supplémentaire

En capacité depuis de longues années à améliorer les conditions de vie et d’accès des centres-villes, les Epl voient toutefois le dispositif comme un levier supplémentaire qui les aidera investir. « Il va permettre de faire plus et mieux », constate Luc Davis, directeur de la Shema.

L’enquête réalisée par Laurence Denès, qui animera également la rencontre Epl collectivités du 25 avril à Lisieux, fait le point sur les premiers projets et les perspectives de développement qu’offre le plan Action Cœur de ville, en faisant intervenir des élus et dirigeants de 5 Epl : Semivir à Vire (Calvados), Shema à Caen, Sonadev à Saint-Nazaire, Spl Ametarra à Ajaccio, Spl Pays de Grasse développement à Grasse (Alpes-Maritimes), ainsi que le maire de Lunéville qui prévoit de créer une Spl dans le cadre du dispositif.

La réussite des Spl dans les zones rurales comme industrielles

En avril, servirlepublic.fr annonce par ailleurs le lancement du concours des Trophées des Epl 2019. Les Epl ont jusqu’au 21 juin pour déposer leur candidature.

Il est également question de la réindustrialisation réussie du site portuaire de La Ciotat grâce à la Société publique locale (Spl) La Ciotat Shipyards et le soutien aux territoires ruraux de Haute-Garonne de la Spl départementale Haute-Garonne développement. Alors, vous êtes tentés de cliquer ? :

Par Hervé LE DAIN
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.