menu
Publié le 13 décembre 2018

« Les petites villes de France ont besoin des Epl pour concrétiser leurs projets »

À l’occasion du Congrès de Rennes, Jean-Marie Sermier et Christophe Bouillon ont signé un protocole de collaboration entre l’Association des Petites Villes de France (APVF) et la FedEpl. Les deux élus ont rappelé les valeurs communes aux 2 associations et la nécessité de rechercher des positions communes pour faire entendre la voix des territoires.

Christophe Bouillon (à g.) et Jean-Marie Sermier le 5 décembre 2018 à Rennes. Photo FedEpl ©Stéphane Laure
Christophe Bouillon (à g.) et Jean-Marie Sermier le 5 décembre 2018 à Rennes. Photo FedEpl ©Stéphane Laure

Les communes sont le premier actionnaire des 1 300 Entreprises publiques locales françaises et nombre de celles-ci sont des petites villes. C’est ce lien qu’ont rappelé les présidents des 2 associations d’élus le 5 décembre à Rennes.

Le convention signée prévoit notamment :

  • Le développement des retours d’expérience des Sem, Spl et SemOp qui apportent de l’ingénierie aux petites villes de France sur les enjeux des centres-villes, de l’habitat, de l’eau et des politiques de l’enfance ;
  • Une recherche systématique de positions communes sur les textes législatifs qui impactent les petites villes de France et leurs opérateurs afin de peser dans le débat public ;
  • Un appel à ce que soit préservée la capacité des petites villes de France à constituer des Epl, et notamment des Sociétés publiques locales, avec d’autres collectivités dans un objectif de mutualisation.
Par Florian POIRIER
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.