menu

Culture et développement local entrent en scène à Ravello

Publié le 26 octobre 2017

Rapprocher le monde de la culture et celui des entreprises en Italie comme ailleurs en Europe, tel était l’objectif de la 12e édition du Forum international de Ravello organisé du 19 au 21 octobre par Federculture et le Centre universitaire européen pour les biens culturels.

Après l'intervention remarquée au Congrès de Bordeaux de Claudio Bocci, directeur de la Fédération italienne Federculture appelant à mieux évaluer et faire connaître l'effet d'entraînement des entreprises du secteur sur leur territoire, l'édition 2017 du Forum international RavelloLab sur le thème du développement par la culture était l'occasion de faire un pas supplémentaire vers la création d'un réseau européen des entreprises publiques de la culture.  

Lire aussi : Valorisation du patrimoine culturel : les Epl en pointe

L'évènement a rassemblé sur 3 jours l'ensemble des organisations italiennes des secteurs de la culture, du patrimoine et de la création (fondations, coopératives, musées nationaux, entreprises publiques locales, secteur associatif) avec le soutien de la Cofindustria, principale organisation des entreprises transalpines, ainsi que des représentants des autorités culturelles des Pays-Bas et de la Fédération française des Epl. 

Principal enjeu développé lors des ateliers-débats, la valorisation de l'impact économique et social des entreprises publiques de la culture sur leurs territoires s'est imposé comme un point d'accord incontournable lors des échanges entre la cinquantaine de participants. Lors de son intervention, le secrétaire d'État italien aux Biens culturels, Antimo Cesaro, a résumé ainsi l'état d'esprit de la rencontre : "c'est dans leur capacité à créer de la richesse et de l'emploi que se trouve la véritable valeur sociale des entreprises culturelles, qui doivent avec leurs atouts propres occuper toute leur place sur un marché de la culture dynamique".

Un leitmotiv des plus prometteurs à l'aube de l'Année européenne du patrimoine culturel 2018.

Par Benjamin GALLEPE
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.