menu

Sem immobilières : le vrai du faux

Publié le 9 septembre 2016

La Fédération consacre une édition sur l’engagement des Epl dans le secteur de l’habitat social et de l’immobilier. Le dépliant, destiné au grand public, informe sur leurs missions non sans une pointe d’humour, celle du crayon du caricaturiste François Cointe.

Alors appelées en renfort en 1977, avec l'ouverture aux Sem des financements du logement social*, pour prendre part aux besoins de construction de nouveaux logements, les Epl immobilières n'ont pas cessé depuis de faire croître leur offre de logements à prix abordable, aux côtés des collectivités locales, et avec le soutien de l'État et des partenaires du logement social.

Organismes de logement social reconnus et agréés par l'État, les Epl immobilières interviennent également sur tout le spectre du logement offrant ainsi une gamme diversifiée et adaptée d'habitats au service d'un parcours résidentiel de qualité.

Les Epl, acteurs stables et modernes Que représentent aujourd'hui les Epl immobilières ? 549 000 logements gérés sur les territoires, près de 17 000 mises en chantier par an et 1,34 million de personnes logées.

Par la souplesse de leur objet social et les compétences multiples qu'elles développent, les Epl sont en capacité d'avoir une vision globale de la ville pour favoriser la mixité fonctionnelle et sociale. Maîtrisées par les élus, les Epl constituent un acteur de référence, stable et moderne au service d'un développement équilibré des territoires.

À travers cette publication, la FedEpl a souhaité souligner les principaux attraits des Epl immobilières pour relever aux côtés des collectivités territoriales les enjeux à venir sur les territoires.

Téléchargez Sem immobilières, vrai ou faux ? 

*S'informer sur l'entrée des Sem dans l'univers HLM en lisant notre article La Fédération a 60 ans (2)

Par Pierre DE LA RONDE
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.