menu

Inventer la Métropole du Grand Paris ensemble

Publié le 8 juillet 2016

Le 28 juin, le mouvement Epl francilien recevait au Sénat le préfet de région Île-de-France, Jean-François Carenco pour échanger autour de la mise en place des premiers contrats d’intérêt national (CIN) et le lancement du concours international « Inventons la métropole du Grand Paris », l’occasion pour les Epl de rappeler qu’elles sont le premier aménageur public d’Ile-de-France et des acteurs importants du logement social et de la gestion des services publics locaux, sur lesquelles l’Etat peut compter pour accompagner les collectivités locales dans leurs projets.

Après une année 2015 marquée par une mobilisation particulièrement vive de la Fédération régionale des Epl Ile-de-France pour faire entendre la voix des Sem et Spl franciliennes et reconnaître leur poids dans l'aménagement public de la région capitale, notamment dans le cadre de l'élaboration du Plan de mobilisation pour l'aménagement et le logement en Île-de-France, cette rencontre avec le préfet de région a permis d'ouvrir un nouveau chapitre et de poursuivre les échanges avec le premier représentant de l'État en région. 

"Nous traversons indéniablement de nombreuses crises : crise de l'identité, crise religieuse, crise de l'autorité, crise européenne… crises qui s'enchainent, a-t-il déclaré. Je suis convaincu que ce sont les symptômes d'une transformation profonde. Mon rôle est d'accompagner au nom de l'État, la société française dans ces changements, et donc de penser et de réaliser la société de demain. Avancer ensemble vers ce nouvel horizon, c'est d'abord et avant tout partager un projet collectif. Aujourd'hui, ce projet en Île-de-France, c'est le Grand Paris sous toutes ses facettes." Une vision que le Préfet Carenco souhaitait partager avec les présidents, administrateurs et dirigeants d'Epl venus de tous les départements d'Île-de-France ce jour-là.

"Faire bouillonner la région capitale de projets"Et de rappeler que pour faire avancer ce projet, les moyens mis en œuvre collectivement sont considérables : – 32 milliards d'euros investis dans le développement du Grand Paris Express et la rénovation des réseaux existants,- la barre des 70 000 nouveaux logements construits enfin dépassée avec plus de 75 000 logements autorisés en 2015, auxquels les Epl ont plus que largement participées,- le renforcement des grands pôles économiques et d'enseignement supérieur et de recherche du Grand Paris,- la gouvernance métropolitaine à l'œuvre avec la Métropole du Grand Paris sur les rails, sans compter l'achèvement de la carte intercommunale en grande couronne.

Reconnaissant une certaine maladresse dans le lancement du Plan de mobilisation pour l'aménagement et le logement, le préfet a voulu rappeler sa volonté de "faire bouillonner la région capitale de projets et d'en accélérer le développement et l'aménagement, dans une démarche collaboratives avec les acteurs locaux, au premier rang desquels les Epl dont nous avons besoin pour faire fonctionner la machine".

L'illustration de cette volonté de l'État d'accompagner les projets des territoires en bottom-up, est incarné par l'élaboration des premiers contrats d'intérêt national (CIN) dont le premier, Porte sud du Grand Paris, a été signé le 24 juin par le Premier ministre à l'hippodrome de Ris-Orangis / Bondoufle et le deuxième, Santé/Vallée scientifique de la Bièvre, à Cachan le 4 juillet en présence de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine.

Le préfet s'est voulu rassurant en précisant qu'à l'instar du CIN Santé/Vallée scientifique de la Bièvre qui prévoit que la Sadev94, opérateur historique de la ZAC aura la charge de la coordination des actions foncières, d'aménagement, des études urbaines et de programmation pour le compte de l'Établissement public territorial (EPT) Grand Orly Val de Bièvre Seine-Amont, de l'État, et de la commune de Villejuif.

"Le Grand Paris est l'affaire de tous et la mobilisation des Epl très attendue"Les Epl sont d'ores et déjà impliquées dans l'élaboration des CIN à venir, parmi lesquelles Séquano aménagement pour le Canal de l'Ourcq en Seine-Saint-Denis, la Sem 92 sur le site du Panorama dans les Hauts-de-Seine, la Sem Scientipôle pour l'opération Paris-Saclay Camille-Claudel dans l'Essonne, la Spl Melun Val de Seine aménagement pour le CIN Grand Melun-Villaroche en Seine-et-Marne… "Si Grand Paris Aménagement (GPA) est très présent dans de nombreux comités de pilotage de CIN, il n'a pas vocation à jouer un rôle monopolistique en matière d'aménagement public", a-t-il rappellé.

La rencontre s'est poursuivie avec la présentation du concours "Inventons la Métropole du Grand Paris", initiative conjointe de la MGP et de l'État. Le préfet a expliqué la philosophie de ce concours international visant à faire appel à des talents français et internationaux pour penser l'aménagement de sites emblématiques de la Métropole et de la Grande Couronne. Les sites auront vocation à devenir des démonstrateurs de la ville intelligente et durable, vitrines de l'industrie et des savoir-faire français.

Lancé officiellement le 23 mai dernier à Nogent-sur-Marne, les services de la MGP ont d'ores et déjà recueillis 70 candidatures de communes à ce concours (présentation et calendrier du concours ici et en annexe).

En conclusion de son intervention, le préfet de région a tenu a rappelé que le Grand Paris est l'affaire de tous et la mobilisation des Epl est très attendue.Autour d'Hervé Marseille, président de la Fédération régionale des Epl Ile-de-France, les présidents, administrateurs et dirigeants des Epl présents ont rappelé leur engagement quotidien auprès des collectivités territoriales et des 12 millions de franciliens dans les domaines de l'aménagement et de la construction, du logement mais aussi des services publics locaux sans compter leur rôle démultiplicateur sur l'investissement et la commande publique qui a permis en 2015 à 5 000 entreprises prestataires des Epl franciliennes de bénéficier de plus 1,5 milliard d'euros de marchés.

Par Caroline VOLLET
Top
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisée et réaliser des statistiques de visites.